Vous recherchez une actualité
Actualités

NEURODÉGÉNÉRESCENCE et test sanguin de détection précoce : On y est presque !

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 17 heures
Nature Medicine
Ce test ne détecte pas les protéines caractéristiques de la maladie d’Alzheimer (tau, bêta amyloïde) mais « la chaîne légère du neurofilament », une protéine structurelle qui fait partie du squelette interne des neurones

Ce sanguin pourrait détecter de manière précoce la maladie d’Alzheimer mais plus largement la neurodégénérescence dans d'autres affections neurodégénératives telles que la sclérose en plaques, les lésions cérébrales traumatiques ou les accidents cérébrovasculaires passés jusque-là inaperçus. Développé par une équipe de l'Université de Washington, ce mode diagnostic est basé sur un nouveau paradigme : ce test ne détecte pas les protéines caractéristiques de la maladie d’Alzheimer (tau, bêta amyloïde) mais « la chaîne légère du neurofilament », une protéine structurelle qui fait partie du squelette interne des neurones. Et lorsque les neurones du cerveau sont endommagés ou mourants, la protéine s'échappe dans le liquide céphalo-rachidien qui baigne le cerveau et la moelle épinière, puis dans le sang. Un candidat documenté dans la revue Nature Medicine, présenté comme le test idéal et universel en clinique ou service de neurologie.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités