Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

NUTRACEUTIQUES : Du jus de chou rouge contre les MICI

Actualité publiée il y a 1 mois 3 jours 9 heures
International Journal of Molecular Sciences
Un jus de légume naturel pourrait-il contribuer à traiter une « vraie » maladie intestinale ? (Visuel Adobe Stock 186231193)

Un jus de légume naturel pourrait-il contribuer à traiter une « vraie » maladie intestinale ? Ces chercheurs de l’Université du Missouri montrent qu’un légume en particulier pourrait apporter de grands bénéfices aux personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) : le jus de chou rouge, utilisé depuis longtemps en médecine traditionnelle, permet en effet de soulager les problèmes de santé digestive associés à l'inflammation. Ce remède naturel et peu coûteux pourrait donc aider les millions de personnes dans le monde qui souffrent de MICI.

 

Les MICI comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse se caractérisent par une inflammation chronique du tube digestif. Les principaux symptômes comprennent des douleurs abdominales aiguës, une perte de poids, une anémie et la diarrhée. Dans les cas extrêmes et si elles ne sont pas traitées, les MICI peuvent augmenter le risque de décès.

 

L’auteur principal, Satyanarayana Rachagani, professeur de médecine et de chirurgie vétérinaire, expert des nutraceutiques ou des effets pharmacologiques des aliments naturels permettant de moduler le microbiote intestinal et de soulager l'inflammation montre, avec son équipe, que ce légume contient un large éventail de composés bioactifs qui améliorent la santé intestinale et atténuent les symptômes des MICI.

 

L’étude en apporte les premières preuves chez la souris modèle de MICI. Les souris sont des modèles largement utilisées pour étudier les MICI, car la colite chez la souris ressemble beaucoup à la colite ulcéreuse humaine. Ici,

 

  • le jus de chou rouge modifie la composition du microbiote intestinal en augmentant l'abondance de bonnes bactéries ;
  • la production d'acides gras à chaîne courte et d'autres métabolites dérivés de bactéries atténuant l'inflammation est accrue ;
  • le jus de chou rouge stimule les cellules T régulatrices, favorisant un équilibre immunitaire anti-inflammatoire, réduisant ainsi encore davantage l’inflammation du côlon ;
  • ces changements dans le microbiote intestinal sont associés à une réduction de la perméabilité de la barrière intestinale, à la réparation du côlon ;
  • plus globalement, les effets antioxydants du choux rouge permettent d’atténuer les dommages intestinaux et l’inflammation du côlon.

 

Compte-tenu des similarités de la MICI chez la souris et chez l’Homme, les chercheurs suggèrent que ces résultats reflètent les avantages du jus de chou rouge chez les humains souffrant d’inflammation du côlon et d’autres symptômes de MICI. Non seulement ses composés bioactifs favorisent la croissance de bonnes bactéries intestinales, mais le jus de chou rouge est également une excellente source de fibres alimentaires, renforçant ainsi son potentiel pour la santé intestinale.

 

La piste des nutraceutiques ne doit pas être négligée:  alors que la principale approche pharmacologique actuelle pour traiter les MICI repose sur les anticorps monoclonaux qui traitent l’inflammation, qu’il existe un énorme besoin d’autres options de traitement, si cette approche nutraceutique peut sembler anecdotique, elle contrarie cependant de manière efficace le mécanisme moléculaire de l’intestin à l’origine des MICI et ne devrait donc pas être ignorée.

 

De plus, au-delà du chou rouge en particulier, ces travaux contribuent à éclairer les mécanismes en cause dans le développement MICI. Moduler le microbiote intestinal, activer les voies anti-inflammatoires et à améliorer la régulation immunitaire sont autant de voies thérapeutique efficaces pour contrer les MICI et réduire l’inflammation intestinale.

 

 

Plus sur le Blog Microbiote
Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème