Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION: Un feu de circulation pour les commandes de repas en ligne

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 4 semaines
Journal of Public Policy & Marketing

Feu vert pour une faible teneur en calories, feu orange pour un apport calorique moyen, feu rouge pour un excès de calories , ce système de signalisation bien connu, fait ici ses preuves, pour les commandes de repas en ligne, un mode de consommation de plus en plus courant. Des données présentées dans le Journal of Public Policy & Marketing, qui sensibilisent à l’importance d’une information claire pour les consommateurs, non seulement sur les étiquettes des produits alimentaires, mais plus largement, quel que soit le contexte de consommation.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Un système qui n'est pas sans rappeler le nouvel étiquetage nutritionnel, ou « code 5 couleurs », envisagé sur les aliments en France et recommandé par le Haut Conseil de la Santé Publique en décembre dernier (2015). Vert, jaune, orange, rose, rouge devraient ainsi bientôt permettre aux consommateurs français de distinguer, d'un simple coup d'œil la qualité nutritionnelle des produits alimentaires industriels. L'objectif bien sûr, en France -comme ailleurs-améliorer les comportements alimentaires et l'état nutritionnel de la population, notamment des sujets plus défavorisés et à plus haut risque de problèmes de santé. Aux Etats-Unis, la US Food and Drug Administration a déjà annoncé, pour mai 2017, la mise en œuvre de l'étiquetage obligatoire des calories que ce soit pour les plats au restaurant, les produits de grignotage au cinéma ou dans les distributeurs automatiques ou encore les services de restauration avec livraison à domicile.


Le principe ici ? Lorsqu'on commande son déjeuner en ligne, et juste avant de passer la commande, un signal lumineux, de type feu, vous alerte sur la teneur de votre commande en calories. Le système vous demande alors si vous souhaitez confirmer votre commande. Cette étude de l'Université de Pennsylvanie suggère qu'avec ce système, la plupart des consommateurs passera alors à une option plus raisonnable. On peut alors imaginer que le fournisseur s'orientera spontanément vers une offre moins calorique…

Cette étude, la première à tester un système de type feu de circulation, à 3 couleurs seulement, montre qu'en pratique, un tel système d'alerte permettrait de réduire d'environ 10% la teneur en calories des commandes passées. L'auteur principal, le Dr Eric M. VanEpps, chercheur à l'école Perelman de médecine de l'Université de Pennsylvanie, confirme qu'un « étiquetage » simple des calories est efficace dans un contexte de consultation et de commande en ligne où les consommateurs se décident très rapidement. Le principe a été testé auprès d'employés pouvant commander leur déjeuner via un portail en ligne. Les différents plats ont été présentés soit avec les informations de calories soit le principe feux de circulation, séparément, ensemble, ou pas du tout. L'étude a duré 6 semaines, a porté sur 803 commandes passées par 249 participants. L'analyse montre que

· chacun des 3 étiquetages (nombre de calories, feu ou les 2 ensemble) permet de réduire de 10% le « nombre de calories » commandées.

· L'efficacité similaire du feu de circulation et de l'étiquetage numérique suggère que les consommateurs prennent des décisions fondées davantage sur un choix de santé que sur le nombre de calories.

· de plus, le système à 3 couleurs fonctionne particulièrement mieux sur un public

- à faible niveau d'éducation nutritionnelle,

- en surpoids ou obèse,

- ou encore à faible capacité de calcul.

Ces résultats ajoutent aux preuves d'efficacité des différents systèmes d'étiquetage "couleurs" des aliments, et montrent l'importance des recherches dans tous les nouveaux contextes de consommation alimentaire.

Autres actualités sur le même thème