Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : De l'émergence de formes génétiques rares

Actualité publiée il y a 2 années 8 mois 3 semaines
Obesity Reviews

Les formes génétiques rares de l'obésité sont plus nombreuses, au-delà ou en conjonction avec des taux d'obésité qui augmentent de façon spectaculaire, en particulier dans les pays riches depuis ces 30 dernières années, constate cette revue de l’Université McMaster. Des conclusions présentées dans les Obesity Reviews qui relèvent, au total, près de 80 syndromes rares d’obésité aujourd'hui décrits dans la littérature, qui appellent à des recherches et des traitements.

Cette revue de la littérature montre qu'en dépit de leur incidence faible en population générale, ces syndromes génétiques rares d'obésité se multiplient, et simultanément avec le développement de l'épidémie. Alors que de précédentes revues sur l'obésité faisaient état de 20 à 30 syndromes, ici les chercheurs en identifient …79 documentés dans la littérature. « Ce sont de rares formes génétiques de l'obésité avec de nombreuses autres caractéristiques cliniques, telles que l'incapacité intellectuelle, des anomalies faciales ou touchant d'autres organes », explique l'auteur principal, le Dr Meyre, président de la Chaire de recherche du Canada en génétique de l'obésité.


Des syndromes individuellement rares mais beaucoup plus nombreux et diversifiés que prévu : alors que les taux d'obésité ont augmenté de façon spectaculaire au cours des trois dernières décennies, que la prévalence des comorbidités (diabète de type 2, troubles de santé mentale, arthrose, maladie de la vésicule biliaire, hypertension, maladie du foie gras, maladie coronarienne et certains cancers, l'étude fait valoir un autre développement jusque-là peu pris en compte : l'analyse de 161 articles permet de référencer 79 syndromes dont seuls 19 ont été « génétiquement » résolus. 11 sont en cours de clarification et 27 ont été localisés une région chromosomique. Cependant, pour 22 autres syndromes, le ou les gènes responsable et l'emplacement chromosomique n'ont pas encore été identifiés.

C'est donc un appel à de nouvelles collaborations internationales que lancent ces chercheurs canadiens, pour faire avancer la recherche clinique et génétique sur le sujet. « Une meilleure compréhension des causes génétiques de ces syndromes peut non seulement améliorer la vie des patients atteints mais nous permettre de comprendre les gènes et les molécules en cause dans ces formes d'obésité ».

via Eurekalert (AAAS) 27-Mar-2017 Rare genetic forms of obesity more numerous, diverse than previously thought

Retrouvez les blogs thématiques de Santé log : Obésité blog

Sommeil blog

Diagnostic blog,

Fibromyalgie blog,

Microbiote blog

Dermato blog

Accéder à nos dossiers

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire
Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème