Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

OBÉSITÉ, DIABÈTE : Découverte d’une protéine anti-adiposité

Actualité publiée il y a 1 année 2 jours 18 heures
Molecular Metabolism
C'est la découverte d'une protéine au rôle clé dans l’obésité et le diabète (Visuel Adobe Stock 159095801)

Cette équipe de biologistes de l'Université de Boston vient d’identifier une protéine au rôle clé dans l’obésité et le diabète. Cette découverte, présentée dans la revue Molecular Metabolism, qui éclaire un mécanisme de régulation du stockage des graisses et de limitation de la masse grasse, inspire de nouvelles thérapies médicamenteuses.

 

La prévalence de l’obésité qui frôle 40 % dans les pays riches et est en hausse continue, entraîne avec elle la hausse simultanée de ses comorbidités chroniques, dont le diabète, l'hypertension et le cancer. Cependant, les traitements ou les options de prévention restent limités.

 

La molécule en question, MINAR2, avait été découverte en 2020 dans le laboratoire de Nader Rahimi, chercheur et professeur agrégé de pathologie et de médecine et auteur principal de la nouvelle étude. Selon le chercheur, « la découverte pourrait permettre de comprendre de nouveaux mécanismes de l'obésité et du diabète ».

 

En identifiant cette nouvelle molécule de signalisation médicamenteuse impliquée dans l'obésité, jusque-là inconnue, cette équipe pourrait avoir également trouvé une nouvelle cible prometteuse.

Contrôler l'excès de graisse corporelle reste l'un des plus grands défis de santé publique

L’étude se concentre ainsi sur le rôle de MINAR2 dans l'obésité, chez des modèles animaux génétiquement privés de la protéine. Les animaux déficients en MINAR2 nourris avec un régime normal sans excès de graisses accusent une masse grasse accrue par rapport aux modèles dotés de MINAR2. Nourris avec un régime riche en graisses, les modèles privés de la protéine prennent également plus de poids et finissent par développer une obésité avec une tolérance au glucose altérée, une caractéristique du diabète de type 2.

 

MINAR2, une protéine régulatrice du métabolisme : l’action de la protéine est analysée comme une régulation de la signalisation d’une voie de la rapamycine (mTOR). Cette même voie qui régule le métabolisme et d'autres processus cellulaires tels que la prolifération cellulaire et l'autophagie est hyperactivée dans les cellules adipeuses des modèles animaux déficients en MINAR2.

Précisément, la protéine MINAR2 interagit avec un des composant de la voie et joue ainsi un rôle clé dans l'obésité et les troubles métaboliques.

 

Développer des thérapies anti-obésité reste un défi et la plupart des médicaments anti-obésité à ce jour ont une efficacité limitée. MINAR2 semble une molécule cible prometteuse pour le développement de traitements efficaces.

Plus sur le Blog Diabète
Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème