Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Le double effet métabolique et cognitif de l’avocat

Actualité publiée il y a 4 mois 3 semaines 3 jours
International Journal of Psychophysiology
La  consommation quotidienne d'avocat aurait également des effets cognitifs bénéfiques

Certes, l’étude est soutenue par le « Hass Avocado Board, USDA », cependant les bénéfices métaboliques de l’avocat ne restent pas à démontrer : si de nombreuses études plaident pour sa consommation quotidienne, contre le syndrome métabolique et le risque cardiaque, cette nouvelle recherche, menée à Université de l'Illinois à Urbana-Champaign suggère que sa consommation quotidienne aurait également des effets cognitifs bénéfiques : l’avocat améliore l'attention chez les personnes en surpoids ou obèses, concluent les chercheurs dans le Journal of Psychophysiology

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

« Il existe plusieurs façons de manger pour optimiser la santé du cerveau », rappelle l’auteur principal, Naiman A. Khan du département Nutrition de l’Université. « Ce que nous apprenons, avec cette étude, c'est que les avocats peuvent être neuroprotecteurs à certains égards ».

De précédentes études ayant suggéré que les personnes en surpoids et obèses encourent un risque plus élevé de déclin cognitif et de démence à un âge avancé, les chercheurs ont voulu savoir si certaines approches alimentaires, et lesquelles, peuvent avoir des avantages pour la santé cognitive.

Enfin, on sait que l’avocat est riche en lutéine, une composante alimentaire déjà documentée comme associée à des avantages cognitifs. Cependant aucun essai contrôlé randomisé n'avait étudié ses effets cognitifs sur les adultes en surpoids, en dépit de la prévalence croissante de l’obésité.

Un avocat par jour pour améliore la capacité de concentration

L’équipe de l'Illinois a mené cette étude sur 12 semaines, auprès de 84 adultes souffrant d'embonpoint ou d'obésité. Les repas étaient identiques en calories et en macronutriments, mais les repas du groupe d’intervention comprenaient un avocat frais chaque jour, tandis que le groupe témoin n'avait pas d'avocat. Les participants ont passé 3 tests cognitifs, au début et à la fin de l'étude, afin d’évaluer leurs capacités d’attention. Enfin, les chercheurs ont mesuré les niveaux de lutéine dans le sérum des participants et dans leur rétine, 2 mesures associées à la concentration de lutéine dans le cerveau. L’analyse constate que :

  • les participants dont le régime alimentaire comprend des avocats voient leurs performances s’améliorer sur l'un des tests cognitifs, qui mesure la capacité de rester concentré sur une tâche à accomplir, et même face à une distraction ;
  • aucune différence de score n’est constatée aux 2 autres tests.
  • Curieusement, il n’existe pas de corrélation entre les changements cognitifs et les changements dans les niveaux de lutéine.

 

 

Les nutriments présents dans les avocats semblent avoir action spécifique dans le cerveau qui soutient la capacité de concentration, en particulier, soulignent les chercheurs : « Il est également possible qu'avec une étude plus longue ou d’autres tests, nous identifions d’autres avantages cognitifs ». Les avocats sont également riches en fibres et en acides gras monoinsaturés. Il est possible que ces autres nutriments jouent également un rôle dans ces effets cognitifs ».

 

Bien que cette étude se soit concentrée sur les avocats, d'autres sources alimentaires de lutéine, de fibres et d’acides gras monoinsaturés - comme les légumes à feuilles vertes ou les œufs – peuvent également procurer des avantages cognitifs et sanitaires.

On retiendra que de petits changements alimentaires, comme manger des avocats, peuvent avoir des impacts mesurables sur nos performances cognitives.

Autres actualités sur le même thème