Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c'est possible !

Actualité publiée il y a 2 années 7 mois 1 semaine
Menopause

Oui, ménopause ne signifie pas forcément maintien du surpoids ou de l’obésité et perte de poids impossible. Cette étude rappelle qu’il est réellement possible de perdre du poids après la ménopause, en démontrant l'efficacité de l'exercice dans la gestion du poids mais aussi des bouffées de chaleur. Des conclusions présentées dans Menopause, la revue de la Société nord-américaine de la ménopause (NAMS) qui encouragent donc les femmes « à ne pas se laisser aller » à l’embonpoint.

L'activité physique est recommandée à tous les stades et âges de la vie, et de nombreuses femmes ménopausées maintiennent un mode de vie très actif. Cependant, la grande majorité des femmes ménopausées suivent une tendance inverse avec, à la clé, une prise de poids. Est-ce la ménopause qui entraîne une baisse d'activation des voies de récompense dans le cerveau en réponse à l'exercice ? Rappelons, qu'à l'encontre des idées reçues, une étude de l'Université du Massachusetts a déjà suggéré que maintenir son poids peut-être plus aisé après la ménopause avec une activité physique régulière. Si les études montrent que l'indice de masse corporelle (IMC), le tour de taille et le taux de graisse corporelle sont significativement plus élevés chez les femmes ménopausées, elles suggèrent aussi un impact plus important de l'exercice sur la composition corporelle, à ce stade de la vie.


La baisse des niveaux d'œstrogènes pendant la période de transition vers la ménopause peut engendrer toute une série de symptômes voire de problèmes de santé physique et mentale qui peuvent impacter la qualité de vie globale d'une femme. Cette étude a été menée auprès de 234 femmes ménopausées âgées de 45 à 64 ans au mode de vie très sédentaire durant les 12 derniers mois, invitées à participer à un programme d'exercice supervisé de 20 semaines. L'analyse des données (poids, IMC…) montre, après l'intervention, des changements positifs dans la santé physique et mentale à court et à long terme, dont : -des améliorations significatives de la capacité cardiovasculaire, de la souplesse musculaire ;

-des réductions modestes mais significatives du poids et de l'indice de masse corporelle,

-une meilleure gestion des bouffées de chaleur.

The Journal of the North American Menopause SocietyFebruary 15, 2017Weight Loss Actually Possible After Menopause (In Press)

Lire aussi:

MÉNOPAUSE: Lassitude de l'exercice? La baisse de dopamine en question–

MÉNOPAUSE: C'est bien avant qu'il faut gérer son poids -

Autres actualités sur le même thème