Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Pourquoi et comment elle fait monter la pression

Actualité publiée il y a 6 mois 1 semaine 4 jours
Circulation
Mais pourquoi et comment l'obésité provoque-t-elle une élévation de la pression artérielle ?

L'obésité est un problème croissant dans le monde. Sa prévalence a presque triplé depuis 1975 entraînant la hausse des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Mais pourquoi et comment l'obésité provoque-t-elle une élévation de la pression artérielle ? Et serait-il possible de corriger cet effet ? Cette équipe de l'Université de Virginie identifie et décrit, dans la revue Circulation, les mécanismes cellulaires qui augmentent la pression artérielle dans l'obésité, et montre que ces mécanismes, liés à un agent oxydant clé, peuvent être ciblés pour abaisser la pression artérielle.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les chercheurs valident leur découverte sur des échantillons de tissus humains et montrent, sur la souris, qu’il est possible d’inverser l'hypertension artérielle. Ces résultats ouvrent un grand espoir : « Si nous sommes en mesure de concevoir les composés appropriés, nous pourrions être en mesure de traiter l'hypertension chez les patients obèses », commente l’auteur principal, Swapnil K. Sonkusare, du Département de physiologie moléculaire de l’Université de Virginie.

Le peroxynitrite, cet agent oxydant qui augmente la pression artérielle dans l'obésité

 

Ce sont les petites artères de notre corps qui contrôlent la pression artérielle. Depuis longtemps, les scientifiques font donc l’hypothèse que l'hypertension dans l'obésité est liée à des problèmes dans les cellules endothéliales qui tapissent ces petites artères. Sans que pour autant, les processus sous-jacents aient été bien compris.

L’équipe de Virginie utilise ici des techniques d’avant-garde uniques qui lui ont permis d'étudier les microdomaines de très petites artères qui contrôlent la pression artérielle. Elle montre qu'une protéine des membranes entourant les cellules endothéliales permet au calcium de pénétrer dans les cellules et de maintenir ainsi une tension artérielle normale. Ils montrent aussi que l'obésité affecte cette protéine, TRPV4, dans de minuscules sous-sections de la membrane cellulaire.

 

 

Des « microdomaines pathologiques », c’est ainsi que les scientifiques appellent ces petites sous-sections de la membrane cellulaire. En cas de bonne santé, TRPV4 sur ces minuscules microdomaines aide à maintenir une tension artérielle normale. Mais en cas d’obésité, les niveaux d'enzymes produisant du peroxynitrite dans les microdomaines contenant TRPV4. Le peroxynitrite désactive TRPV4 et réduit l'entrée de calcium dans les cellules. Sans la bonne quantité de calcium, la pression artérielle augmente.

 

Cibler le peroxynitrite ou ces enzymes qui le produisent pourrait être un moyen efficace de traiter et de prévenir l'hypertension artérielle dans l'obésité, sans les effets secondaires qui pourraient survenir en ciblant TRPV4. En effet, pourquoi ne pas activer directement TRPV4 avec un médicament ? Le problème est que TRPV4 est présent dans de nombreux autres tissus, dont le cerveau, les muscles et la vessie …

 

Ainsi, l’étude identifie le peroxynitrite comme la molécule oxydante précise qui augmente la pression artérielle dans l'obésité. La prochaine étape sera de concevoir des médicaments qui ciblent spécifiquement le peroxynitrite.

Autres actualités sur le même thème