Vous recherchez une actualité
Actualités

OMEGA 6 : En consommer des niveaux élevés réduit le risque de décès

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 2 semaines
The American Journal of Clinical Nutrition
Les acides gras oméga-6 maintiennent les maladies cardiovasculaires à distance.

Des niveaux élevés d'oméga-6 peuvent protéger contre le « décès prématuré », suggère cette étude de l’University of Eastern Finland, présentée dans l’American Journal of Clinical Nutrition. Comment ? Les acides gras oméga-6 maintiennent les maladies cardiovasculaires à distance.

 

L'acide linoléique est l'acide gras oméga-6 polyinsaturé le plus courant. Les chercheurs montrent que plus le taux d'acide linoléique sanguin est élevé, plus le risque de décès prématuré est faible. On savait déjà que les acides gras polyinsaturés oméga-6 ont cet effet bénéfique sur le taux de cholestérol sanguin, mais on s’inquiétait d’un effet possible sur le risque de plusieurs maladies chroniques via l'inflammation de bas grade. Car dans le corps humain, l'acide linoléique est converti en acide arachidonique (également un acide gras oméga-6) qui, à son tour, est converti en différents composés qui favorisent l'inflammation. Cependant, les acides gras oméga-6 augmentent également la production de composés anti-inflammatoires, c'est pourquoi il est difficile de cerner leurs effets sur les facteurs de risque de maladie.

 

L'étude KIHD (Kuopio Ischaemic Heart Disease Risk Factor Study) a évalué les taux sanguins d'acides gras chez 2.480 participants âgés de 42 et 60 ans au début de l'étude, et les participants ont été répartis en groupe en fonction de leurs niveaux sanguins. Ils ont été suivis ensuite sur une moyenne de 22 ans. 1.143 participants sont décédés de causes liées à une maladie ; les décès liés à un accident ou à d'autres causes ont été exclus de l'étude. L’analyse montre que :

  • le risque de décès prématuré est réduit de 43% dans le groupe présentant le plus haut niveau sanguin d'acide linoléique vs groupe ayant le niveau le plus faible ;
  • une association similaire est également constatée pour le risque de décès de maladies cardiovasculaires, ainsi que pour le risque de décès autre que cardiovasculaire ou lié au cancer ;
  • aucune association n'est retrouvée avec le risque de décès par cancer,
  • des associations similaires, mais plus faibles sont observées pour le taux d'acide arachidonique dans le sang.

 

 

L'étude confirme ainsi qu’un apport alimentaire plus élevé d'acide linoléique est associé à un risque plus faible de maladie et de décès cardiovasculaires. L'association observée de l'acide arachidonique avec un risque réduit de décès est une nouvelle constatation. Rappelons que le niveau d'acide linoléique sanguin est directement déterminé par le régime alimentaire et que les principales sources d'acide linoléique sont les huiles végétales, les pâtes à tartiner végétales, les noix et les graines.

Autres actualités sur le même thème