Vous recherchez une actualité
Actualités

ORTHOPÉDIE: Un polymère révolutionnaire pour la régénération osseuse

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 1 semaine
Science Advances

Cette nouvelle technique développée par les ingénieurs biomédicaux révèle tout le potentiel d'un matériau prometteur pour la régénération osseuse, pour le développement de meilleures thérapies pour les traumatismes médullaires, les greffes osseuses et autres chirurgies orthopédiques.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les scientifiques de l'Université de Glasgow sont les « inventeurs » de ce polymère pas cher, mais sans équivalent pour stimuler les facteurs de croissance qui vont favoriser la régénération osseuse. Ces facteurs de croissance jouent un rôle important dans le processus biologique de développement à la fois durant la croissance, la réparation ou le vieillissement.


Un facteur de croissance en particulier, la « protéine morphogénétique osseuse 2 » ou BMP-2 est déjà utilisée depuis plusieurs années dans différentes applications cliniques pour booster la régénération osseuse chez des patients traumatisés osseux. Cependant, son utilisation plus large a été limitée par la tendance naturelle du corps humain à la protéine rapidement grâce à son système. Pour contourner, les cliniciens ont besoin d'utiliser BMP-2 dans les grandes doses, ce qui peut causer des effets secondaires nocifs tels que des troubles neurologiques ou même des tumeurs. La nouvelle technique utilise une propriété unique du polymère poly (acrylate d'éthyle) : ce polymère permet en effet aux facteurs de croissance d'être efficace à des doses environ 300 fois plus faibles, qui réduisent le risque d'effets secondaires mais aussi le coût du traitement.

Un polymère « assez banal » mais aux propriétés extraordinaires, car il décuple l'action des facteurs de croissance. Le polymère facilite une réaction avec la fibronectine, une protéine qui se lie aux facteurs de croissance pour permettre la régénération des tissus. Alors que dans les thérapies actuelles à base de BMP-2, l'absorption des facteurs de croissance est limitée, ce polymère aide la fibronectine à agir comme elle le fait normalement dans le corps.

Des traitements à base de facteurs de croissance beaucoup plus efficaces et moins couteux : le polymère trouve en effet de multiples utilisations, dans les matériaux de revêtement des prothèses de hanche par exemple, pour les greffes osseuses ou réparations de la colonne vertébrale, il permet d'optimiser la régénération osseuse sur les zones ciblées à réparer.

Les chercheurs font remarquer que la greffe osseuse est la deuxième transplantation après la transfusion sanguine, ce qui suggère de multiples applications pour ce polymère.

Autres actualités sur le même thème