Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

OSTÉOPATHIE : Efficacité confirmée contre les douleurs musculosquelettiques

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 3 semaines
BMJ Open
Des « preuves prometteuses » de l’efficacité de l'ostéopathie à soulager la douleur associée aux affections musculosquelettiques (Visuel Adobe Stock 68607941)

Des « preuves prometteuses » de l’efficacité de l'ostéopathie à soulager la douleur associée aux affections musculosquelettiques, c’est la conclusion, sans surprise, de cette récente revue de la littérature. Une méta-analyse, publiée dans le British Medical Journal (BMJ) Open qui appelle néanmoins à des recherches supplémentaires sur les avantages de son utilisation chez les enfants, ainsi que dans le traitement de la migraine ou du syndrome du côlon irritable.

 

L'ostéopathie, développée à la fin du 19è siècle aux États-Unis est basée sur le principe d’une corrélation étroite entre la structure (anatomie) et la fonction (physiologie) du corps et vise à réparer les déséquilibres de cette relation. Comme d'autres médecines complémentaires, l'ostéopathie est devenue très populaire, et principalement dans le traitement des troubles musculosquelettiques (TMS). Cette méta-analyse confirme son innocuité et son efficacité pour cette indication.

 

La méta-analyse : les chercheurs ont sélectionné les revues systématiques, les analyses et les essais cliniques contrôlés randomisés pertinents, publiés dans les grandes bases de données jusqu'en novembre 2021 et n’ont retenu que les essais réalisés par des médecins ayant une formation en ostéopathie ou par des ostéopathes. Finalement, l’analyse a porté sur 9 revues systématiques ou méta-analyses menées entre 2013 et 2020, impliquant 55 essais primaires et un total de 3.740 participants. Ces études portaient sur les effets de l'ostéopathie dans un large éventail de conditions, dont la lombalgie aiguë et chronique, les douleurs cervicales chroniques, les douleurs chroniques non cancéreuses, les maux de tête primaires et le syndrome du côlon irritable. L’analyse globale conclut que :

 

  • l'ostéopathie est plus efficace que d'autres approches pour réduire la douleur et améliorer la fonction physique dans les douleurs lombaires et cervicales aiguës/chroniques non spécifiques et dans les douleurs chroniques non associées au cancer ;
  • dans les différentes études retenues, l’ostéopathie était comparée -outre un placebo ou thérapie placebo- au toucher-massage léger, au traitement standard, à la kinésithérapie ou à d'autres formes de médecine complémentaire ; l’ostéopathie se révèle plus efficace que toutes ces approches dans les différentes indications ;
  • les preuves d’efficacité de l’ostéopathie sont jugées insuffisantes dans le traitement de différentes conditions chez les enfants dont le TDAH, l'asthme et les coliques infantiles ainsi que dans le traitement de la migraine et du syndrome du côlon irritable chez l’adulte. D’autres recherches seont donc nécessaires dans ces domaines ;
  • aucun effet secondaire grave associé à la thérapie n'a été signalé dans les différentes analyses retenues.

 

Cette revue réactualisée confirme ainsi les avantages de l’ostéopathie dans de nombreuses conditions rhumatologiques mais souligne aussi « la nécessité d'effectuer d'autres analyses systématiques bien menées ainsi que des essais cliniques pour confirmer et étendre l'utilisation possible de l'ostéopathie à d’autres conditions ».

Plus sur le Blog Fibromyalgie

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités