Vous recherchez une actualité
Actualités

OSTÉOPOROSE : Comment le régime méditerranéen peut maintenir l’os costaud

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 2 semaines
American Journal of Clinical Nutrition
Le régime méditerranéen peut-il être aussi le moyen de lutter contre l'ostéoporose ou la perte de densité osseuse liée à l’âge ?

Le régime méditerranéen peut-il être aussi le moyen de lutter contre l'ostéoporose ou la perte de densité osseuse liée à l’âge ? C’est ce que suggère cette étude d’une équipe de l’Université d'East Anglia (Angleterre) : le maintien d'une alimentation riche en fruits, légumes, noix, céréales non raffinées, huile d'olive et poisson peut réduire la perte osseuse et son effet est rapidement discernable : seulement 12 mois de ce régime suffisent à freiner la progression de la perte osseuse. Des conclusions, présentées dans l’American Journal of Clinical Nutrition qui, plus largement, appuie l’intérêt d’adhérer à un tel régime, et à tout âge de la vie.

 

C’est premier essai clinique paneuropéen mené sur l'impact à long terme d'un régime méditerranéen sur la santé des os chez les personnes âgées. L’étude a suivi plus de 1.000 personnes âgées de 65 à 79 ans réparties au hasard en 2 groupes, un groupe « régime méditerranéen » et un groupe témoin « régime habituel ». La densité osseuse des participants a été mesurée au début et après 12 mois. L’analyse montre que si le régime alimentaire n'a aucun impact discernable sur les participants ayant une densité osseuse normale, mais exerce un effet remarquable chez les participants souffrant d'ostéoporose. Ainsi,

  • les participants du groupe témoin ont continué à subir une diminution de densité osseuse liée à l'âge, les participants du groupe « régime méditerranéen » ont bénéficié d’une augmentation équivalente de la densité osseuse, notamment à un site sensible du corps, le col du fémur. Or la perte osseuse du col du fémur est fréquemment la cause de fractures de la hanche, fréquentes chez les personnes âgées atteintes d'ostéoporose.

 

 

Des résultats spectaculaires chez les personnes déjà atteintes d’ostéoporose : Certes, la durée de suivi n’était que de 12 mois, alors que l’os met bien plus longtemps à se reconsolider. En contrepartie, des changements déj si significatifs en un laps de temps si court apparaissent donc très prometteurs. D’autant que ces résultats sont ensuite confirmés par ceux d’un essai plus large mené par l'Université de Bologne, auprès de 1.142 participants recrutés dans 5 centres d’Italie, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Pologne et de France. Dans cet essai, en plus du régime méditerranéen, les participants recevaient également une petite supplémentation de vitamine D pour équilibrer les effets des différents niveaux de lumière sur le statut en vitamine D entre les différents pays participants.

 

Les patients qui souffrent d'ostéoporose perdent de l'os à un rythme beaucoup plus rapide que les autres. « Avec un essai plus long, il est possible que nous ayons pu constater des changements chez des participants à densité osseuse normale... », concluent les chercheurs.

 

Quoiqu’il en soit, le régime méditerranéen a déjà démontré ses multiples avantages pour la santé, donc « aucun inconvénient, ni risque à adopter un tel régime, ostéoporose ou pas ».

Autres actualités sur le même thème