Actualités

OSTÉOPOROSE : Le risque vaut pour certains hommes aussi

Actualité publiée il y a 4 mois 2 semaines 3 jours
The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism
Les hommes ayant des niveaux élevés de graisse corporelle ont une densité osseuse plus faible avec un risque accru de fracture osseuse. (Visuel Fotolia 102566834)

Cette étude met en garde les hommes ayant des niveaux élevés de graisse corporelle contre un risque élevé d’ostéoporose. Selon ces conclusions publiées dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism de l'Endocrine Society, ces hommes ont une densité osseuse plus faible avec un risque accru de fracture osseuse.

 

La plupart des études documentent des effets positifs ou neutres de la masse grasse sur la santé des os. La masse maigre étant le poids corporel total, dont les organes, la peau et les os, moins la graisse. Les professionnels de santé supposent souvent que les patients à poids corporel plus élevé ont une densité osseuse élevée et présentent un plus faible risque de fracture. Par conséquent, en général, ces patients sont moins susceptibles de subir un dépistage de l'ostéoporose.

Une masse grasse plus élevée liée à une densité osseuse plus faible chez les hommes

« Nous constatons, contrairement à l’idée généralement reçue, qu'une masse grasse plus élevée était liée à une densité osseuse plus faible, cette tendance étant plus marquée chez les hommes que chez les femmes », résume l’auteur principal, le Dr Rajesh K. Jain, de l'Université de Chicago.

 

L’étude a analysé les données de densité minérale osseuse (DMO) et de composition corporelle de 10.814 personnes, âgées de moins de 60 ans et participant à la cohorte NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey) 2011-2018. L’analyse révèle :

 

  • une forte association positive entre la masse maigre et la densité minérale osseuse chez les hommes et les femmes ;
  • à l'inverse, la masse grasse est associée modérément et de manière négative avec la densité minérale osseuse, en particulier chez les hommes ;
  • l'effet du poids corporel sur la santé osseuse dépend en fait de la composition masse maigre /grasse de la personne mais un poids corporel élevé n'apporte pas à lui seul une protection contre l'ostéoporose.

 

Quelles implications ? Les auteurs suggèrent le dépistage de l'ostéoporose chez les patients ayant un poids corporel élevé, en particulier s'ils présentent d'autres facteurs de risque tels que l'âge avancé, des antécédents de fracture, des antécédents familiaux de perte osseuse ou encore l'utilisation de stéroïdes.

Autres actualités sur le même thème