Vous recherchez une actualité
Actualités

PALUDISME: Et si les moustiques préféraient les animaux aux hommes?

Actualité publiée il y a 2 années 9 mois 3 jours
PLoS Genetics

Comprendre pourquoi les moustiques vont choisir de « piquer » l’Homme plutôt que l’animal pourra permettre d’améliorer les stratégies de contrôle de transmission des maladies vectorielles, Ainsi, ces connaissances, ici génétiques, présentées dans la revue PLoS Genetics, ouvrent de nouvelles voies prometteuses pour réduire, par modification génétique, la propagation du paludisme. Ces chercheurs de l’Université de Californie – Davis ont centré leurs recherches sur Anopheles arabiensis, l’espèce de moustiques devenue le principal vecteur du paludisme en Afrique orientale en raison de sa gamme d'hôtes particulièrement large. Les chercheurs ont séquencé les génomes de moustiques de Tanzanie, dont 23 moustiques qui se nourrissaient de sang humain et de 25 moustiques qui préféraient le bétail. Cette analyse génomique leur a permis d’identifier une composante génétique qui contribue au choix de l'hôte du moustique, mais pas à son choix de lieu de repos. Les chercheurs parviennent même à identifier la région du gène associée au choix alimentaire, un réarrangement chromosomique appelé « inversion de 3Ra ». Cette inversion apparaît liée à une préférence pour le bétail.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités