Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE de POIDS: Plus d'une tentative sur 2 fait du YO-YO

Actualité publiée il y a 4 années 3 mois 5 jours
ENDO 2016

Cette étude menée sur plus de 150.000 participants obèses contribue à éclairer l’efficacité des différentes stratégies de perte de poids et à préciser pour chaque modèle, l’incidence du phénomène yo-yo. Des conclusions surprenantes qui sont en faveur d’une forte perte de poids au départ, associée à « une plus grande chance » de maintenir cette perte de poids sur le long terme. Malheureusement cette stratégie de succès ne concerne qu’une minorité des patients. La plupart des personnes obèses perdent et regagnent le du poids de manière incohérente, conclut ce rapport, présenté à ENDO 2016, la réunion annuelle de l'Endocrine Society (Boston).

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Pour analyser les modèles de variation du poids, les chercheurs ont examiné les dossiers médicaux électroniques de 177.743 patients obèses exempts d'autres conditions médicales. Leur IMC a été calculé de manière annuelle, sur une période de suivi minimum de 5 ans. Les participants ont été répartis, sur la base du % d'IMC perdu dans les 6 mois suivant la première mesure de l'IMC, dans l'un des 4 groupes de perte de poids :


1. stable :<5% d'IMC perdu

2. perte modeste : 5% < IMC perdu<10%

3. perte modérée : 10%< IMC perdu < 15%

4. perte élevée : IMC perdu >15%

Les patients qui ont perdu plus de poids au début (perte élevée) s'avèrent les plus susceptibles de poursuivre leur perte du poids au fil du temps.

· Dans le groupe « perte de poids modeste » : 23,1% des patients parviennent au maintien du poids et 2% poursuivent leur perte de poids au cours de la période de surveillance de 2 ans.

· Dans le groupe « perte de poids modérée » : 14,1% des patients parviennent au maintien du poids et 4,1% poursuivent leur perte de poids.

· Dans le groupe « perte de poids élevée » : 19,4% des patients parviennent au maintien du poids et 11,1% poursuivent leur perte de poids.

Mais au-delà des 2 années de suivi, de moins en moins de patients parviennent à maintenir leur poids. Dans les groupes de perte de poids modeste, modéré et élevé, respectivement 40%, 36% et 19% des patients, ont repris plus de la moitié du poids perdu.

Ø La plupart des patients de chaque groupe ont connu le fameux effet yoyo, le groupe « perte de poids élevée » étant le plus épargné (58,3%) vs 71 et 74% respectivement pour les groupes de perte de poids modeste et modérée.

Les différents modèles de perte de poids prédisent donc des taux de succès eux-mêmes différents à long terme. Le choix de la bonne stratégie de gestion du poids avec le médecin ou un professionnel de santé spécialisé est donc essentiel.

2-Apr-2016 Most people cycle and regain weight

Lire aussi: PERTE de POIDS: Les antécédents de régimes yo-yo ne doivent pas décourager

RÉGIMES alimentaires : Une nouvelle explication scientifique à l'effet YO-YO -

Autres actualités sur le même thème