Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES INFECTÉES : Le miel cette approche douce contre les infections fongiques

Actualité publiée il y a 3 années 7 mois 5 jours
Advanced Tissue

Cette nouvelle revue du site Advanced Tissue confirme à nouveau les bénéfices du miel et son efficacité à repousser certaines souches fongiques. Déjà documenté comme un agent cicatrisant, en particulier grâce à ses propriétés antibactériennes connues depuis des millénaires, il confirme ici ses propriétés antifongiques contre certaines souches particulièrement « méchantes ».

Face à l'émergence des résistances bactériennes, les propriétés antibactériennes du miel ont souvent été évoquées, certains voyant dans les substances naturelles, encore un gisement de nouveaux antimicrobiens. Il est vrai que le miel est utilisé depuis des siècles en médecine populaire pour traiter les infections des voies respiratoires supérieures et les plaies, sans qu'on connaisse précisément son processus d'action sous-jacent. Une étude suédoise, publiée dans l'International Wound Journal a néanmoins récemment identifié de nouveaux composés antibactériens dans l'estomac des abeilles, 13 bactéries lactiques (LAB) capables de lutter contre des bactéries redoutables, comme SARM. Dans le traitement des plaies, le miel agit finalement comme un antibiotique et un antifongique naturel, capable de lutter contre plusieurs formes de bactéries et de souches fongiques.


L'étude menée par Zain Habib Alhindi, biologiste a testé une variante biologiquement conçue appelée « Surgihoney », déjà utilisée dans de précédentes recherches. Ce miel contre les infections, est un anti-acnéique efficace et a été confirmé par une précédente étude publiée dans le Journal of Wound Care comme un antimicrobien efficace pour le soin des plaies, grâce à sa production de peroxyde d'hydrogène. Riche en certaines vitamines et minéraux, il favorise également la production de nouvelles structures tissulaires dans le site de la plaie. Ce miel a confirmé également son efficacité contre le champignon Fusarium, un champignon qui peut aussi infecter les yeux et les ongles, peut conduire à la cécité et au décès.

Miel contre biofilm fongique : Ici, l'auteur montre que le miel peut venir à bout d'un biofilm fongique, un facteur encore méconnu de plaies chroniques. Même à faible concentration, le miel se révèle efficace, in vitro, à éliminer des biofilms entiers, au point d'être jugé plus efficace que certains antifongiques traditionnels.

Des implications importantes pour le traitement de nombreuses infections fongiques, de toute une gamme d'infections superficielles et de certaines plaies chroniques infectées.

Autres actualités sur le même thème