Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES: Quel nutriments, quelles vitamines pour mieux cicatriser

Actualité publiée il y a 3 années 7 mois 1 semaine
Journal of Orthomolecular Medicine

La nutrition est un facteur important d'un protocole efficace de soins de plaies et la cicatrisation des plaies nécessite un apport nutritionnel très complet. De nombreuses études ont précisé les besoins spécifiques en nutriments, d’autres ont corrélé avec des carences, des complications chirurgicales ou de cicatrisation. Avec la nutrition parentérale il est aujourd’hui possible d’éviter ces carences nutritives, en particulier avec l’apport de plusieurs acides gras, acides aminés, vitamines, minéraux et oligo-éléments. Il existe également des données sur les apports alimentaires qui favorisent la cicatrisation, comme les tomates, le chocolat et le brocoli. Zoom sur certaines vitamines et certains nutriments aux bénéfices démontrés dans la cicatrisation des plaies.

· la vitamine A permet de contrôler la réponse inflammatoire, la première phase d'une cicatrisation normale, mais une phase qui ne doit pas devenir ni aiguë, ni chronique,


· la vitamine C contribue à la création de collagène qui va participer à la formation de nouvelles structures tissulaires, dans la phase d'épidermisation et de remodelage,

· le cuivre est considéré comme l'un des nutriments les plus efficaces pour améliorer les taux de cicatrisation des plaies. De très nombreuses études ont documenté son efficacité naturelle contre les germes et les infections. Citons l'étude publiée récemment dans mBIO (1) qui montre que le cuivre peut détruire plusieurs souches bactériennes, d'où son intérêt aussi dans les dispositifs de pansements et bandages. Globalement, le cuivre renforce les os, les organes et les tissus conjonctifs, et apporte une meilleure défense globale (réponse immunitaire). Ses meilleures sources alimentaires sont le chocolat noir, le foie, ou encore les graines de sésame.

· le fer joue également un rôle clé dans le processus de cicatrisation (3). Il permet notamment de prévenir la nécrose et d'accélérer la réparation des plaies radio-induites. Une carence chronique en fer ou anémie est associée à un délai rallongé de cicatrisation mais aussi à d'autres complications douloureuses. Ses meilleures sources alimentaires sont le thon frais, les petits pois et pois chiches, les épinards, les lentilles, les noix de cajou, la dinde…

· les vitamines B qui contribuent au métabolisme des protéines et des glucides en énergie, sont donc cruciales pour soutenir l'activité cellulaire. La vitamine B1 (thiamine) permet au corps de synthétiser le collagène; la vitamine B5 (acide pantothénique) accélère le processus de guérison, permettant la production de fibroblastes nécessaire réparation tissulaire. Leurs meilleures sources alimentaires sont les céréales, le thon, la dinde…

Autres actualités sur le même thème