Vous recherchez une actualité
Actualités

PRÉMATURITÉ : Les garçons grands prématurés vieillissent plus vite

Actualité publiée il y a 5 mois 6 jours 3 heures
Pediatrics
Les garçons prématurés « font moins bien » bien que les garçons de poids normal de naissance ou même que les filles nées prématurément (Visuel Adobe Stock 49522430)

Les garçons prématurés vieillissent plus vite une fois adultes, révèle cette étude de pédiatres et de neuroscientifiques de l’Université McMaster, experts de la prématurité et ils « font moins bien » bien que les garçons de poids normal de naissance, ou même que les filles nées prématurément. La recherche à paraître dans la revue Pediatrics pointe ainsi une vulnérabilité toute particulière des hommes nés avec un très faible poids de naissance et les appelle à adopter un mode de vie sain.

 

L’équipe du Dr Ryan Van Lieshout, clinicien et professeur agrégé de psychiatrie et de neurosciences à la Michael G. DeGroote School of Medicine de McMaster, suit des garçons nés prématurément avec un très faible poids de naissance, soit moins d'un kilogramme, et elle apporte ici les indices d’un développement moins favorable que les filles nées avec les mêmes caractéristiques.

Une question de stress pré et périnatal ?

L’étude, la plus ancienne étude longitudinale au monde sur les bébés nés avec un très faible poids de naissance, avec des participants suivis depuis 1977, menée avec un groupe témoin composé de bébés de poids normal, s’est attachée à l’évaluation de l’âge biologique chez ces enfants nés grands prématurés. Les scientifiques utilisent ici l’horloge épigénétique, un outil basé sur les modifications du profil de méthylation de l’ADN, et examinent les gènes de participants âgés de 30 à 35 ans, dont 45 nés avec un très faible poids de naissance vs 47 nés avec un poids normal de naissance. Ils comparent ainsi leur âge biologique, en prenant en compte les maladies chroniques et les problèmes de santé pouvant être des facteurs de confusion possibles. L’analyse révèle que :

 

  • biologiquement, les garçons prématurés vieillissent plus rapidement et ont, en même temps, 4,6 ans de plus que les garçons nés avec un poids normal, à la naissance ;
  • cette différence n'est pas retrouvée chez les filles.

 

Quelle explication ? Les scientifiques font l’hypothèse que le taux de vieillissement est influencé par la gestion du stress physiologique par le bébé lui-même avant la naissance et dans l'unité de soins intensifs néonatals (USIN) de l'hôpital après la naissance. Si les auteurs déclarent ignorer pourquoi un vieillissement biologique accéléré est observé chez les hommes, ils invoquent des expositions prénatales et citent de précédentes études ayant montré que

les garçons seraient plus sensibles in utero au stress que les filles.

Un motif de surveillance : on sait à quel point les enfants nés prématurément doivent être surveillés et soutenus dans leur développement, tout particulièrement durant les premières années de vie, cette étude souligne la nécessité d'alerter les hommes qui sont nés avec un faible poids de naissance et de promouvoir un vieillissement en bonne santé afin de prévenir ce risque de manière proactive. Là encore, la recommandation est classique, opter pour une alimentation équilibrée, éviter de fumer, adopter de bonnes habitudes de sommeil, pratiquer l’exercice physique.

 

Et gérer son stress.

Autres actualités sur le même thème