Vous recherchez une actualité
Actualités

PRESSION ARTÉRIELLE : Quand faut-il la surveiller aussi à la maison ?

Actualité publiée il y a 1 semaine 1 jour 17 heures
Reports and Proceedings Michigan Medicine
Suivre un traitement pour sa tension artérielle ou souffrir d’une maladie chronique nécessitant un contrôle de la tension artérielle et, a fortiori être âgé de plus de 50 ans devrait inciter à maintenir une surveillance de la pression artérielle à domicile (Visuel Adobe Stock 22375034).

Ce groupe d’experts de l’Université du Michigan précise les situations dans lesquelles vérifier sa tension à la maison permet d’éviter le développement de complications parfois mortelles. Ainsi, suivre un traitement pour contrôler sa tension artérielle ou souffrir d’une maladie chronique nécessitant un contrôle de la tension artérielle (en particulier, d’antécédents d'accident vasculaire cérébral (AVC), de maladie coronarienne, d’insuffisance cardiaque congestive, de diabète, de maladie rénale chronique ou d’hypertension (HTA) et, a fortiori être âgé de plus de 50 ans devrait inciter à maintenir une surveillance de la pression artérielle à domicile. Cette étude révèle que seulement % des patients dans cette situation, vérifient bien leur tension à la maison.

 

Les directives cliniques basées sur des preuves médicales et destinées aux médecins et aux professionnels de santé appellent bien à une surveillance régulière de la pression artérielle à domicile pour les patients souffrant d'affections sensibles à l’hypertension. Mais seulement 62 % des répondants atteints de ces problèmes de santé chroniques se sont vu conseiller cette mesure de surveillance à domicile, par leur médecin ou un professionnel de santé. Un point crucial, car lorsque la recommandation est bien faite, alors le patient est plus de 2 fois plus susceptible de vérifier sa tension artérielle à la maison.

 

L’analyse des données du National Poll on Healthy Aging, un sondage national sur le vieillissement en bonne santé mené auprès de personnes âgées sur les problèmes de santé chroniques, la surveillance de la pression artérielle et les interactions avec les professionnels de santé montre que :

 

  • 60% des répondants au sondage, âgés de 50 ans et plus, prenaient un médicament pour contrôler leur tension artérielle ;
  • plus de la moitié des adultes âgés de 50 à 80 ans ont un problème de santé qui les expose à un risque élevé d'urgence sanitaire majeure si la tension artérielle n’est pas régulièrement contrôlée ;
  • pourtant, seuls 48% des adultes âgés de 50 à 80 ans, dans cette situation appliquent les recommandations ;

  • plus grave peut-être, seuls 62% des patients ont été engagés à le faire, par un professionnel de santé ;
  • et même parmi ceux qui ont été encouragés par leur médecin ou un professionnel de santé à vérifier régulièrement leur tension artérielle, seuls les deux tiers observent la recommandation.

 

« Pour les personnes plus âgées atteintes de maladies chroniques, une hypertension artérielle non contrôlée peut augmenter considérablement le risque de décès, d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, de complications du diabète et d'insuffisance rénale. C'est pourquoi les recommandations comprennent une surveillance régulière de la tension artérielle », explique l’un des auteurs principaux, le Dr Deborah Levine, chercheur et spécialiste de la tension artérielle.

 

Inciter davantage de personnes de 50 ans et plus, souffrant de problèmes de santé chroniques sensibles,

à vérifier régulièrement leur tension artérielle pourrait jouer un rôle important en santé publique, cardiaque et cérébrale. La recherche a largement démontré qu'une surveillance régulière à domicile peut aider à mieux contrôler la pression artérielle et réduire le risque de décès et d'événements cardiovasculaires.

 

Commencer par le tensiomètre à domicile ? Curieusement, si seulement la moitié de la « cible » surveille sa tension à domicile, 74 % déclarent avoir un tensiomètre à domicile. Et ces personnes qui ont un tensiomètre à domicile sont plus susceptibles de prendre leur tension artérielle à la maison …Cependant, le sondage montre aussi que 19% ne l’utilisent jamais !

 

Puis partager ses données avec un professionnel de santé : parmi les patients qui vérifient régulièrement leur tension artérielle à la maison, 50 % partagent en effet leurs données avec un professionnel de santé. Enfin, parmi les personnes souffrant de problèmes de santé liés à la tension artérielle qui ne possédaient pas de tensiomètre à domicile, 54 % déclarent n'y avoir jamais pensé.

 

Autres actualités sur le même thème