Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO et SÉDUCTION : Les narcissiques sont-ils moins éthiques ?

Actualité publiée il y a 8 mois 2 semaines 4 jours
PLoS ONE
On pourrait penser que les personnes qui s’aiment en priorité ne renoncent pas à un partenaire ou faire-valoir possible, parce que ce dernier est déjà en couple.

Comment le narcissisme impacte les relations de séduction et de couple ? On pourrait penser que les personnes qui s’aiment en priorité ne renoncent pas à un partenaire ou à un faire-valoir possible, parce que ce dernier est déjà en couple. Cette étude de psychologues de l’Ohio State University montre une réalité entre deux : le narcissique ne tire aucun avantage à séduire un partenaire déjà engagé dans une autre relation. Mais cette situation n’est pas de nature à le décourager non plus. Des conclusions légères présentées pourtant dans le très sérieux « PLoS ONE » qui nous permettent néanmoins de mieux cerner « ceux que nous ne voulons pas nécessairement dans nos vies »- écrit l’auteur, sans doute pour des raisons personnelles.

 

Le narcissisme est caractérisé par l'égoïsme, l'arrogance, une estime exagérée de soi et l'extraversion. Les personnes narcissiques se voient comme des êtres spéciaux, uniques et avec tous les droits. Ils ont tendance à profiter des autres et à ressentir moins de culpabilité. Amy Brunell, chercheuse à l'Ohio State University s'est demandé si les narcissiques sont particulièrement attirés par des partenaires qui ont déjà un partenaire régulier. « Il y a quelque chose d’excitant, particulièrement chez les narcissiques, dans le fait de séduire quelqu’un qui est déjà en couple ».

 

Son équipe a évalué via plusieurs expériences chaque fois plus de 200 étudiants en psychologie pour leurs niveaux de narcissisme sur la base d'un test standard en 40 items. Les participants ont ensuite été interviewés sur leurs expériences de séduction et sur leur vie de couple. Les participants évalués comme plus narcissiques rapportent en effet avoir plus fréquemment tenté de séduire des personnes déjà impliquées dans une relation que les participants non narcissiques. En bref, selon cette étude en face-face,

  • les personnes narcissiques ne semblent pas tenir compte du statut relationnel d’un partenaire possible ;
  • globalement, le fait qu’un partenaire possible soit déjà en couple ne leur apporte aucune motivation supplémentaire ;
  • les femmes narcissiques, plus que les hommes, signalent des tentatives plus fréquentes envers des personnes déjà engagées dans une relation de couple ;
  • les participants narcissiques, hommes et femmes, rapportent plus de rapports sexuels occasionnels, plus de partenaires sexuels et un plus grand désir de relations à court terme ;

 

Finalement, les narcissiques sont plus susceptibles de tenter de séduire des personnes déjà engagées dans une relation car "peu importe" pour eux.

Une conclusion somme toute logique alors que le narcissique cherche une bonne image de soi pour lui-même mais pas forcément par identification ou opposition à autrui.

Autres actualités sur le même thème

Pages