Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉGIME MÉDITERRANÉEN : Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !

Actualité publiée il y a 7 mois 2 semaines 6 jours
British Journal of Nutrition
Ce modèle alimentaire parmi les plus sains au monde réduit de 25% le risque de mortalité chez les personnes de plus de 65 ans

Personne n’est trop vieux pour passer au régime méditerranéen, souligne cette équipe italienne de l'Institut IRCCS Neuromed qui révèle qu'un des modèles alimentaires les plus sains au monde réduit de 25% le risque de mortalité chez les personnes de plus de 65 ans. Le régime méditerranéen est donc ici à nouveau, dans le British Journal of Nutrition, plébiscité comme un secret de longue vie pour les personnes âgées. Et vaut mieux tard que jamais !

 

Les chercheurs ont analysé la relation entre le régime méditerranéen traditionnel et la mortalité dans un échantillon de plus de 5.000 participants, âgés de plus de 65 ans, suivis pendant plus de 8 ans. L’équipe a également effectué une méta-analyse d’autres études épidémiologiques publiées dans plusieurs pays, portant sur 12.000 participants au total. La conclusion est claire :

 

  • le régime méditerranéen est un véritable « bouclier de protection » capable de réduire considérablement le risque de mortalité chez les personnes âgées ;
  • cet effet vaut en dépit du fait que le régime méditerranéen a considérablement évolué au fil des années, avec la disponibilité de nouveaux produits alimentaires ;
  • l’âge des participants, 65 ans au moment de l’inclusion, montre qu’il n’est jamais trop tard pour adhérer au régime méditerranéen, et que ses bénéfices de longévité valent notamment pour les personnes âgées ;
  • un régime traditionnel de type méditerranéen (riche en fruits, légumes, poissons, légumineuses, olives huile et céréales, pauvre en viande et en produits laitiers, avec une consommation modérée de vin pendant les repas, s’avère ici associée, dans ce groupe de population, à une réduction de 25% de la mortalité toutes causes confondues.

 

 

Un bénéfice dose-dépendant : l’analyse des données de 6 autres études menées dans d'autres pays confirme cette réduction du risque global de mortalité et de manière dose-répondante avec l’observance de ce type de régime : « Mieux vous suivez le régime méditerranéen, plus le gain en termes de réduction du risque de mortalité est important ».

 

Les aliments qui, dans le cadre d’un modèle alimentaire de type méditerranéen, peuvent offrir une meilleure protection, comprennent une consommation élevée de graisses monoinsaturées (largement présentes dans l’huile d’olive vierge) et de poisson, mais également une consommation modérée d’alcool, de préférence pendant les repas. Contrairement aux conclusions d’une récente étude publiée dans le Lancet, les auteurs réaffirment les bienfaits d’une consommation modérée de boissons alcoolisées, dans un contexte alimentaire méditerranéen.

 

Un message important en termes de santé publique : avec le vieillissement progressif de la population, nous savons que dans quelques années, les personnes de plus de 65 ans représenteront environ un quart des Européens, il est donc nécessaire d’identifier les facteurs modifiables qui peuvent garantir non seulement une longue durée de vie, mais aussi une vie en bonne santé.

Notre étude encourager un modèle d’alimentation sain inspiré des principes du régime méditerranéen, en particulier chez les personnes âgées.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages