Vous recherchez une actualité

Actualités

RÉGIME MÉDITERRANÉEN : Les conditions d’un vieillissement en bonne santé

Actualité publiée il y a 3 semaines 2 jours 17 heures
The Journals of Gerontology, Series A: Biological Sciences and Medical Sciences
Il existe une relation positive entre le régime méditerranéen et la fonction physique et cognitive;

On ne compte plus les études favorables, ni les bénéfices documentés du régime méditerranéen pour la santé, au point, que sauf cas particulier, l’adhésion au régime méditerranéen pourrait être considérée comme une des mesures de base d’un mode de vie sain. Cette série de 6 articles publiés dans les Journals of Gerontology, Série A identifie encore de nouvelles corrélations entre un régime méditerranéen et les avantages d’un vieillissement en bonne santé.

 

Parmi les conclusions de cette édition spéciale, ces études éclairent les mécanismes sous-jacents du régime méditerranéen, dont :

  • la relation positive entre le régime méditerranéen et la fonction physique et cognitive;
  • l’intérêt d’une supplémentation en coenzyme Q10 tout en adhérant à un régime alimentaire sain et équilibré;
  • le rôle du régime alimentaire dans la réduction de l'inflammation.

Mais, quel que soit l’effet bénéfique documenté, celui-ci dépend de l'observance ou de l’adhésion du sujet au régime méditerranéen.

 

Une définition plus claire du régime méditerranéen s’impose : si ce régime est autan plébiscité pour ses bénéfices multiples pour la santé et pour un vieillissement en bonne santé, il convient aussi de mieux le définir soulignent ces experts : « Une plus grande clarté sur la définition de ce régime, tant dans les interventions que dans les études observationnelles, sera essentielle pour parvenir à un consensus sur la façon optimale d'appliquer ce régime alimentaire pour optimiser le vieillissement en bonne santé ».

 

 

Les signes distinctifs du régime méditerranéen comprennent :

  • une variété de grains entiers, de légumineuses transformés de façon minimale comme aliments de base ;
  • une grande diversité de légumes frais consommés quotidiennement ;
  • le choix de fruits frais comme le dessert quotidien de base ;
  • l'huile d'olive extra-vierge pressée à froid, les noix et les graines comme principale source de graisse ;
  • une consommation modérée de poisson;
  • un faible consommation de produits laitiers, de viande rouge et transformée ;
  • du vin consommé avec modération et seulement avec les repas.

 

 

L'adhésion au régime alimentaire : Il existe un certain nombre d'échelles utilisées pour mesurer cette adhésion. Ce niveau d’« observance » est d’ailleurs capital, soulignent différentes études, car du score d’observance, dépendent -ici- le niveau de certains biomarqueurs de vieillissement ou encore la mesure de la fonction physique chez les adultes plus âgés. Ce mécanisme exact par lequel une adhésion accrue au régime exerce des effets favorables reste inconnu des scientifiques.

 

Les effets majeurs du régime méditerranéen : Cependant, des chercheurs de l'université de Washington (St Louis) apportent les preuves d’effets positifs induits par le régime alimentaire méditerranéen :

  • La réduction des niveaux de lipides ;
  • la protection contre le stress oxydatif et l'inflammation ;
  • la modification des facteurs de croissance pouvant favoriser le développement du cancer;
  • l'inhibition des voies de détection des nutriments par la restriction des acides aminés et la production de métabolites induite par le microbiote intestinal.

Autres actualités sur le même thème

Pages