Vous recherchez une actualité
Actualités

RELATION de COUPLE : La précision empathique est-elle bénéfique ?

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 3 jours
Psychological Science
Rien ne vaut une communication directe et apaisée pour la relation de couple (Visuel AdobeStock_256190637)

La lecture empathique des émotions de votre partenaire est-elle bénéfique ou nuisible ? Cette équipe de psychologues de l’Université de Rochester a regardé si la « précision empathique » ou la capacité à lire les émotions sur le visage ou à travers les comportements de son partenaire était une marque ou un facteur favorable à la relation. Tout dépend des émotions en question, concluent les chercheurs, qui réaffirment ici, dans la revue Psychological Science, que rien ne vaut une communication directe et apaisée.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Ces psychologues de Rochester avec des confrères de Toronto ont regardé les bénéfices relationnels possibles de la « précision empathique » sur la qualité d'une relation et sur la motivation d'une personne à changer le cas échéant de comportement ou d'attitude, pour préserver la relation. L’analyse apporte des résultats mitigés mais révèle que les couples qui perçoivent avec précision les émotions « d'apaisement », comme l'embarras, ont de meilleures relations que ceux qui perçoivent avec précision les émotions de domination, telles que la colère ou le mépris.

Ainsi la perception d’émotions « menaçantes » n’est jamais bénéfique à la relation 

Pour l'étude, les chercheurs ont interviewé 111 couples partageaient une relation depuis au moins 3 ans, sur leur relation, le contrôle des émotions et les changements souhaités chez le partenaire. Ainsi, ls participants ont évalué leurs propres émotions et perceptions des émotions de leur partenaire, la qualité de leur relation et leur motivation à tenir compte de ces demandes de changement.

  • Seule une communication directe et apaisée permet d’améliorer la relation
  • Les couples où l'un ou l'autre partenaire ressent des émotions négatives, que ces émotions soient ou non perçues avec précision par le partenaire, ont des relations moins positives ;
  • la précision empathique d'un partenaire n’influe pas sur sa motivation à répondre à la demande de changement de son partenaire ;
  • demander à l’autre un changement personnel peut provoquer des émotions négatives et mettre à rude épreuve la relation ;

 

La meilleure façon de gérer les situations chargées d'émotions : même dans les meilleures relations, les partenaires connaissent toujours des conflits. Résoudre ces conflits consiste souvent à demander à son partenaire d’opérer un changement personnel ce qui induit la plupart du temps des émotions négatives et met la relation à rude épreuve. « Être apaisé et apaisant avec son partenaire, éprouver une certaine timidité voire de la gêne signale au partenaire que vous vous souciez de ses sentiments et reconnaissez qu'une telle demande de changement peut être blessante ». En revanche « transmettre » des émotions de domination peut blesser le partenaire s'il les perçoit avec précision.

En synthèse, mieux vaut partir de l’hypothèse que le partenaire perçoit tout à fait les émotions de l’autre et opter pour un comportement apaisant est le meilleur moyen de suggérer des changements dans le couple.

 

Priorité aux émotions « douces » :

  • l’étude montre que les couples dont les partenaires perçoivent chez l’autre des émotions plus douces, telles que la tristesse, la honte ou l'embarras, entretiennent en général une relation plus forte. Une des raisons possibles à cette qualité relationnelle est que ces émotions d'apaisement sont lues par l’autre comme des signaux d’attention.
  • La colère ou le mépris sont des émotions souvent bien lisibles par le partenaire et nuisibles à la relation. L'équipe constate qu’il suffit que l’un des partenaires transmette ces émotions pour que la relation se détériore. La colère domine toujours la lecture du message transmis.

 

La communication directe reste la clé de la relation de couple : Exprimer et percevoir les émotions de l’autre contribue à établir des liens et obtenir une satisfaction dans la relation. Cependant, en cas de conflit ou pour inciter le partenaire à un changement, une communication plus directe mais apaisée s’impose. La recherche montre que la communication directe, qu'elle soit positive ou négative, est plus susceptible de conduire au changement à long terme.

 

Chez ces couples, se montrer à la fois investi et à l’écoute, engagé à ne pas blesser l’autre est ainsi associé à une relation plus positive.

Autres actualités sur le même thème