Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: Le réduire de 16% juste en consommant des fruits!

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 2 semaines
NEJM

Les fruits frais sont une source importante d’antioxydants, précieuse pour lutter contre le risque cardiaque, et tout autant que les statines, donc bienvenus en complément de ce traitement, conclut cette étude internationale. Les conclusions issues de l’analyse des données de plus de 500.000 participants et présentées dans le New England Journal of Medicine, révèlent en effet, avec une consommation quotidienne de fruits, des réductions considérables d’incidences des principaux événements cardiaques.

Les chercheurs de l'Université d'Oxford, de Pékin, de l'Academy chinoise of Medical Sciences et d'autres instituts de recherche, ont analysé les données de 512.891 participants chinois, âgés de 35 à 74 ans, et exempts d'antécédents de maladie cardiovasculaire. Ces données comportaient le régime alimentaire, l'IMC, les résultats de santé et les décès. Les chercheurs cherchaient à préciser le lien entre la consommation de fruits et les maladies cardiovasculaires. Les facteurs de confusion possibles, comme l'âge, le sexe, le tabagisme et la consommation d'alcool ont été pris en compte. L'analyse conclut qu'un régime alimentaire riche en fruits frais est lié à un risque réduit de maladies cardio-vasculaires : précisément,


Ø 18% des participants (chinois) consomment des fruits frais tous les jours. Ces amateurs de fruits ont tendance à être plus jeunes, plutôt des femmes, habitants de zones urbaines, mieux éduqués, à revenu plus élevé et moins susceptibles de fumer ou de boire de l'alcool.

Vs les personnes qui n'en consomment que rarement ou jamais, les consommateurs quotidiens de fruits ont un risque réduit de 40% de maladie cardiovasculaire,

Ø un risque réduit de 34% de crise cardiaque,

Ø un risque réduit de 25% d'accident vasculaire cérébral ischémique

Ø un risque réduit de 36% d'accident vasculaire cérébral hémorragique,

Ø des niveaux de pression artérielle et une glycémie plus faibles.

Eviter 16% des décès cardiovasculaires : En supposant que la consommation quotidienne de fruits est bien la cause de ces réductions d'incidences, les chercheurs estiment que 16% des décès liés aux maladies cardiovasculaires pourraient être évités avec cette consommation quotidienne.

Ø Enfin, l'effet identifié, dans cette étude chinoise est bien plus important que celui estimé par de précédentes études menées dans des pays occidentaux. Il se peut qu'en Chine, les personnes qui consomment le plus de fruits, soient aussi celles à profil socio-économique plus élevé, ce qui est un facteur de confusion (ou de réduction du risque de décès cardiaque).

Cette étude ajoute à la preuve que consommer des fruits tous les jours est associé à une meilleure santé cardiaque. Elle ne signifie pas que les fruits peuvent venir purement et simplement remplacer les médicaments, comme les statines. Des données qui suggèrent donc qu'un régime alimentaire riche en fruits peut venir compléter un traitement hypocholestérolémiant.

Autres actualités sur le même thème