Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SANTÉ CARDIOVASCULAIRE : C’est 7 années de vie de plus ou de moins

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 1 semaine
AHA
2 études révèlent le poids des facteurs de santé cardiovasculaire, et plus largement d’un mode de vie sain dans une vie plus longue, exempte de maladies chroniques (Visuel Adobe Stock 66657452)

Ces 2 études, présentées lors de la Réunion scientifique 2023 « Epidemiology, Prevention, Lifestyle & Cardiometabolic Health » de l'American Heart Association (AHA) révèlent toute l'importance des facteurs de santé cardiovasculaire, et plus largement d’un mode de vie sain dans une vie plus longue, exempte de maladies chroniques. Ainsi, les adultes qui obtiennent des scores plus élevés de santé cardiovasculaire vivent en moyenne 8 ans de plus et avec une santé optimale par rapport aux personnes dont les scores de santé cardiovasculaire sont faibles.

 

Une meilleure santé cardiovasculaire c’est également une plus grande partie de la vie sans maladie chronique.

En juin 2022, l'American Heart Association a mis à jour les facteurs de santé cardiovasculaire optimale pour inclure le sommeil. Son outil ou score de référence, « Life's Essential 8 » mesure 4 indicateurs de santé cardiovasculaire et métabolique (pression artérielle, cholestérol, glycémie et indice de masse corporelle (IMC)) et 4 facteurs comportementaux et de mode de vie (tabagisme, activité physique, sommeil et alimentation).

 

2 études majeures, basées sur cette échelle, apportent aujourd’hui un nouvel aperçu très complet et précis de l’importance de veiller au maintien de la santé cardiovasculaire, résume l’un des auteurs principaux, le Dr Donald M. Lloyd-Jones, qui a dirigé le groupe d’experts ayant mis au point l’outil Life's Essential 8 et ex-président de l’AHA.

 

Le concept de santé cardiovasculaire étudié dans ces 2 études reflète vraiment l’objectif actuel en santé publique :

 Vivre plus longtemps, mais surtout en meilleure santé.

La première étude a regardé dans quelle mesure les niveaux de santé cardiovasculaire estimés selon l’échelle Life’s Essential 8 de l’AHA sont associés à l’espérance de vie sans maladie chronique majeure, dont notamment les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, le cancer et la démence. L’étude a suivi ainsi les données de 136.599 participants, exempts de maladie cardiovasculaire, de diabète de type 2, de cancer ou de démence à l’inclusion, et telles que mesurées par l'outil Life's Essential 8. Les participants ont été classés selon leurs scores Life's Essential 8. L’analyse confirme que :

 

  • les participants classés comme ayant une santé cardiovasculaire optimale vivent beaucoup plus longtemps : à l'âge de 50 ans, ils bénéficient en moyenne de 5,2 ans et 6,3 ans de plus d'espérance de vie totale, respectivement, par rapport aux hommes et aux femmes ayant un score correspondant à une mauvaise santé cardiovasculaire ;
  • ces mêmes participants vivent plus longtemps sans maladie chronique ;
  • leur espérance de vie sans maladie représente près de 76 % de l'espérance de vie totale pour les hommes et plus de 83 % pour ces femmes ayant une santé cardiovasculaire idéale vs 64,9 % pour les hommes et de 69,4 % pour les femmes ayant une mauvaise santé cardiovasculaire ;
  • des disparités dans l'espérance de vie sans maladie sont observées avec un faible statut socio-économique mais ces disparités peuvent être presque totalement compensées par le maintien d'un score de santé cardiovasculaire optimale.

 

Surveiller la santé cardiovasculaire des patients est donc essentiel pour leur donner toutes les chances de vivre plus longtemps et en bonne santé générale. Cela peut même permettre de réduire les disparités en matière de santé liées au statut socio-économique.

 

La deuxième étude précise les différences d’association entre Life's Essential 8 et l'espérance de vie selon le sexe ou l’origine ethnique avec le suivi, de 2005 à 2018, de 23.000 participants à la cohorte NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey). L'analyse révèle que :

 

  • l’espérance de vie des adultes à 50 ans est en moyenne de 33,4 ans pour ceux ayant une santé cardiovasculaire idéale, ou des scores à l’échelle Life's Essential 8 de 80 ou plus vs 25,3 ans pour les adultes ayant une mauvaise santé cardiovasculaire et des scores inférieurs à 50 ;
  • ainsi, les adultes ayant une santé cardiovasculaire optimale gagnent environ 8 années d'espérance de vie à 50 ans.
  •  C’est une augmentation d’espérance de vie à 50 ans de plus de 40 % qui s’avère donc possible avec le maintien d’une santé cardiovasculaire optimale, concluent les auteurs, qui soulignent néanmoins des disparités selon les minorités.

 

Ces études qui révèlent ainsi « un très grand gap » entre les personnes qui ont une mauvaise santé cardiovasculaire et des niveaux intermédiaires de santé cardiovasculaire, soit une très grande différence dans l'espérance de vie, doivent amener les médecins à surveiller en priorité, la santé cardiovasculaire en milieu de vie, un facteur majeur d'espérance de vie en bonne santé.

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités