Actualités

SANTÉ MUSCULAIRE : L’huile de krill renforce le muscle squelettique

Actualité publiée il y a 2 mois 5 jours 6 heures
Clinical Nutrition
L'huile de krill riche en acides gras omega-3 est documentée comme bénéfique pour la masse et la fonction musculaire et la taille chez les personnes de plus de 65 ans (Visuel Adobe Stock 98530816)

L'huile de krill -ou petits crustacés (notamment Euphausia superba) vivant dans les eaux froides de l’antarctique-, riche en acides gras omega-3 est documentée comme bénéfique pour la masse, la fonction et le volume musculaires chez les personnes de plus de 65 ans. L'étude, menée par l'Institut des Sciences cardiovasculaires et médicales (ICAMS) de l'Université de Glasgow et publiée dans la revue Clinical Nutrition, révèle qu'une supplémentation en huile de krill de 4 grammes par jour pendant 6 mois suffit à entrainer une augmentation statistiquement et cliniquement significative de la fonction et de la taille des muscles.

 

L'huile de krill contient des concentrations élevées d'acides gras omega-3 DHA et EPA, qui sont aujourd’hui reconnus comme des nutriments importants pour le corps durant le vieillissement.

La choline de l'huile de krill apporte des effets bénéfiques musculaires supplémentaires

L’étude : il s’agit d’un essai randomisé, en double aveugle et contrôlé, mené auprès de 102 participants, hommes et femmes, âgés de plus de 65 ans. Ces participants étaient plutôt inactifs avec une pratique autodéclarée de l’exercice inférieure à 1 heure chaque semaine. Les participants ont été répartis en 2 groupes, un groupe d’intervention qui a reçu 4 g/jour d'huile de krill (Superba - Aker BioMarine) et un groupe témoin ayant reçu un placebo. Avant le début de l'étude, les chercheurs ont mesuré les niveaux de base de force musculaire de la cuisse, la force de préhension et l'épaisseur du muscle de la cuisse, évalué la fonction physique et relevé toute une gamme de facteurs, dont les niveaux de graisse corporelle et de lipides sanguins. L’analyse révèle que les participants ayant reçu quotidiennement des suppléments d'huile de krill présentent plusieurs améliorations, vs groupe témoin, à l’issue du suivi :

 

  • une augmentation de la force des muscles de la cuisse (+ 9,3 %), de la force de préhension (+ 10,9 %) et de l'épaisseur des muscles de la cuisse (+ 3,5 %) ;
  • une augmentation du profil des acides gras pour l'EPA (+ 214 %), le DHA (+ 36 %) et l'indice oméga-3 (+ 61 %) ;
  • une augmentation de la puissance musculaire telle que mesurée par stimulation électrique (M-Wave) de 17%.

 

L’auteur principal, le Dr Stuart Gray, maître de conférences à l'Université de Glasgow commente ces résultats en y trouvant « une nouvelle indication de l’importance des acides gras oméga-3 EPA et DHA au cours du vieillissement, en particulier en cas de faiblesse musculaire". Avec le vieillissement normal, se produit une lente détérioration de la masse et de la fonctions musculaires.

 

L'intérêt d'une supplémentation à long terme, chez les personnes suffrant d'une faiblesse musculaire : ces résultats soutiennent ceux de précédentes recherches suggérant déjà les avantages d’une supplémentation en EPA et DHA sur la synthèse des protéines musculaires, la masse et la force musculaires. Cette nouvelle recherche suggère également que la choline présente dans l'huile de krill peut apporter des effets bénéfiques supplémentaires sur le métabolisme et la santé des muscles squelettiques.

 

Ainsi, en pratique, une supplémentation quotidienne en huile de krill, pendant une période prolongée, sous réserve d’accord du médecin traitant, peut améliorer la force musculaire du genou, la force de préhension et la masse musculaire chez les personnes âgées en bonne santé.

Autres actualités sur le même thème