Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SANTÉ PULMONAIRE : Quels sont ses principaux facteurs ?

Actualité publiée il y a 12 mois 4 jours 23 heures
European Respiratory Journal
En matière de santé pulmonaire, ce sont les facteurs de la petite enfance qui pèsent le plus (Visuel Fotolia 169969595)

Cette équipe de chercheurs du Barcelona Institute for Global Health (ISGlobal) de l’Imperial College London et de l’Université d'Essex a passé en revue 33 facteurs clés de la santé pulmonaire couvrant la durée de vie, de la naissance à 24 ans. Cette étude, la première à analyser ainsi l’ensemble des facteurs possibles, publiée dans l’European Respiratory Journal, conclut à l’importance des facteurs « de la petite enfance ».

 

Les chercheurs espèrent que leurs résultats vont ouvrir la voie non seulement à de nouveaux tests prédictifs de santé respiratoire mais également permettre de réduire les inégalités en matière de soins de santé en développant des interventions précoces visant à réduire ces facteurs de risque.

 

L'étude analyse les données de 7.545 participants à l'étude Bristol’s Children of the 90s study connue également comme l’étude Avon Longitudinal Study of Parents and Children ou ALSPAC, une étude longitudinale de renommée mondiale qui suit les femmes enceintes et leurs enfants depuis 1991. L’étude a pris en compte 33 facteurs clés couvrant la durée de vie de la naissance à 24 ans, lorsque la fonction pulmonaire est à son maximum et constitue un indicateur robuste de la santé respiratoire plus tard dans la vie. Ces 33 facteurs pouvaient avoir un impact sur la fonction pulmonaire et comprenaient des caractéristiques sociodémographiques, environnementales, de mode de vie et physiologiques.

« L’analyse a donc évalué les relations sous-jacentes entre ces 33 facteurs et la santé pulmonaire à l'âge adulte », précise l’auteur principal, le Dr Osama Mahmoud, professeur en science des données et statistiques au Département des sciences mathématiques de l'Université d'Essex.

 

Parmi les principaux facteurs affectant négativement la santé pulmonaire de l’Enfant, figurent :

 

  • chez les mères, un IMC plus élevé pendant la grossesse,
  • chez les mères, le tabagisme pendant la grossesse,
  • chez l’enfant, un faible poids de naissance,
  • une masse grasse plus élevée à l'école primaire,
  • une masse maigre inférieure à l'école primaire,
  • l’asthme précoce.

 

Ces données révèlent ainsi que sur 33 facteurs clés, ceux qui pèsent le plus dans la fonction pulmonaire à l’âge jeune adulte comprennent le poids et certains facteurs de mode de vie maternels pendant la grossesse et, chez l’enfant, le poids de naissance et la composition corporelle à l’école primaire. Tous sont des facteurs rattachés à l’enfance.

 

L'asthme précoce apparaît également, sans surprise, comme un facteur affectant la fonction pulmonaire plus tard dans la vie, les auteurs soulignent la nécessité d'accorder plus d'attention à cette maladie et de mettre en œuvre des interventions de prévention primaire.

Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème