Vous recherchez une actualité

Actualités

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Supprimer les torchons pour réduire les intoxications

Actualité publiée il y a 3 semaines 5 jours 9 heures
ASM Microbe
49% des essuie-tout présentent une croissance bactérienne.

Les torchons de cuisine peuvent contribuer à la croissance d'agents pathogènes responsables d’intoxications alimentaires sévères, alerte cette étude de l'Université de Maurice, présentée au Congrès annuel ASM Microbe, de l’American Society for Microbiology (Atlanta, Georgie). Des données qui sensibilisent aux pratiques hygiéniques familiales, dans la cuisine, qui contribuent aussi à la charge microbienne des essuie-tout.

 

L’étude montre que plusieurs facteurs sont en cause dans la propagation de ce type d’intoxication, dont la composition et la taille de la famille, les pratiques hygiéniques dans la cuisine. Mais surtout, l’étude révèle que :

  • 49% des essuie-tout présentent une croissance bactérienne.Ces torchons à usages multiples (essuyage de la vaisselle, des ustensiles, des mains, du plan de travail, présentent ont un nombre de bactéries plus élevé que les essuie-tout à usage unique.
  • L’humidité favorise la croissance bactérienne ;
  • Enfin, sur 49 échantillons testés positifs pour la croissance bactérienne, 36,7% présentent des bactéries de type E. coli, 36,7% de type Enterococcus et 14,3% de type S. aureus.
  • S. aureus est isolé à un taux plus élevé chez les familles de statut socioéconomique inférieur et les familles avec enfants ;
  • le risque d’Escherichia coli est plus élevé avec des serviettes humides qu'avec des serviettes sèches, avec des torchons à usage multiple qu’à usage unique et chez les familles suivant des régimes non végétariens.
  • E. coli et S. aureus sont détectés à une prévalence significativement plus élevée dans les familles suivant des régimes non végétariens. La présence d'Escherichia coli est souvent associé à l’insuffisance de mesures d'hygiène.

 

Respecter l’hygiène en cuisine : des données qui rappellent, en particulier à l’approche de l’été, que le non-respect de pratiques d’hygiène lors de la manipulation de nourriture non végétarienne reste trop fréquent. La présence d'agents pathogènes provenant des essuie-tout ou des torchons révèle un risque important de contamination croisée dans la cuisine et d’intoxication alimentaire. Il faudrait donc réduire l’usage de ces torchons « essuie-tout » et à défaut les changer plus fréquemment et en cas d’humidité.

Autres actualités sur le même thème

Pages