Vous recherchez une actualité
Actualités

SOCIÉTÉ: Mais de quoi a-t-on le plus peur aujourd'hui?

Actualité publiée il y a 4 années 2 semaines 18 heures
Chapman University

C’est le 3ème sondage annuel de la Chapmann University (Californie), sur les peurs des Américains. Un sondage très attendu car il traduit aussi les dérives émergentes de notre société. Des données certes spécifiquement américaines, mais riches d’enseignement aussi pour nos sociétés européennes. Pour preuve en pole position, la corruption politique et bon dernier, l’inégalité d’accès aux soins de santé. Et sans oublier la peur du terrorisme.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le sondage 2016 a soumis à plus de 1.500 participants adultes de l'ensemble des Etats et de tous niveaux socio-professionnels, d'évaluer leurs niveaux de 65 peurs, réparties en 5 grandes catégories : les peurs personnelles, les théories du complot, le terrorisme, les catastrophes naturelles, les peurs paranormales et, pour cette dernière vague, l'islamophobie.


Un top 10 des peurs américaines : L'analyse des données de l'enquête 2016 aboutit à un top 10 des « peurs américaines » :

1) La corruption des politiques

2) Les attaques terroristes

3) La pauvreté ou le manque d'argent

4) Le terrorisme

5) L'interdiction (ou les restrictions sur) les armes à feu

6) Le décès de proches

7) Un crash économique ou financier

8) L'usurpation d'identité

9) La maladie des proches

10) L'accès insuffisant aux soins de santé

Par rapport au sondage de l'an dernier, les peurs économiques et financières mais aussi celles liées à la santé (maladie, accès aux soins) prennent plus d'importance. « On a souvent peur de ce qu'on ne peut contrôler », commentent les auteurs.

Les peurs qui montent :

· Les théories du complot prennent plus de poids dans les croyances des américains, en particulier lorsqu'on cite, à titre d'exemple, l'assassinat de JFK, l'alunissage, les attentats du 11 septembre, l'épidémie de sida …). « De trop nombreuses informations auraient été dissimulée par un état conspirateur », déclarent les participants qui présentent, cette année, selon les chercheurs, un degré de paranoïa...Des participants décrits comme plus pessimistes quant à l'avenir proche, n'ayant pas confiance en le gouvernement, les politiques et même leurs proches et plus susceptibles de mauvaises réactions en réponses à leurs craintes.

· La peur du terrorisme est omniprésente avec peu de confiance en la capacité des politiques à le prévenir. L'augmentation des attaques terroristes a fait monter la crainte des attaques terroristes dans le top 10 et ce sont aujourd'hui 41% des Américains qui les craignent, et plus de 60% qui pensent que leur pays, les Etats-Unis en feront l'expérience dans un avenir proche. Les chercheurs constatent que la plupart des répondants se déclarent vigilants sans réaliser que ces comportements participent aux objectifs du terrorisme. Ainsi, un Américain sur 2 a peur de voyager à l'étranger, un sur 5 se déclare moins enclin à aller à un concert, à une manifestation sportive ou à tout autre événement public, 75% sont prêts à accepter des attentes plus longues pour répondre à des dispositifs de sécurité plus importants dans les aéroports.

· Les catastrophes naturelles, dans un contexte de changement climatique, font l'objet de peurs de plus en plus largement exprimées : 63% des répondants pensent que les catastrophes naturelles sont capables de dommages importants sur leurs maisons et leurs biens et 78% ont préparé une trousse d'urgence pour le cas où.

· Et la peur du paranormal ? La croyance est répandue et la plus répandue -chez un Américain sur 2- est celle d'esprits qui hantent certains lieux mythiques.

· L'islamophobie enfin est le fait d'une grande partie de la population adulte américaine. Près de la moitié indique ne pas être à l'aise avec une mosquée en cours de construction dans leur quartier et un tiers associe les musulmans et les activités terroristes. « Pour une nation qui vante son engagement pour la liberté de religion, la prévalence de ces croyances est inquiétante », commentent les auteurs.

Source: Chapman University 12-Oct-2016 What do Americans fear? Chapman University's 3rd Annual Survey of American Fears released Chapman University's Third Annual Survey of American Fears released

Plus de 100 études sur des sujets de Société

Autres actualités sur le même thème