Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMMEIL: Enfant, ado, bébé, mais quelle est la bonne durée?

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 23 heures
Journal of Clinical Sleep Medicine

En février 2015, la US National Sleep Foundation (NSF) nous apportait un nouveau repère sur la bonne durée de sommeil, chez l’adulte. Une fourchette, au sein de laquelle chaque individu a sa propre variabilité. L'American Academy of Sleep Medicine vient de faire le même travail, pour l’Enfant, des recommandations officielles de consensus sur la quantité de sommeil nécessaire pour une santé optimale chez les enfants et les adolescents. Des données précieuses, pour les professionnels de l’enfance, comme pour les parents, présentées dans le Journal of Clinical Sleep Medicine.

Le groupe d'experts a examiné 864 études scientifiques portant sur la relation entre la durée de sommeil et la santé chez l'enfant et l'adolescent. Cette grande analyse confirme les multiples bénéfices pour la santé de l'enfant, d'un sommeil régulier et de durée suffisante, dont l'amélioration de l'attention, du comportement, la capacité d'apprentissage, la mémoire, le contrôle et l'équilibre émotionnels, la qualité de vie et, plus globalement, la santé mentale et physique.


Les principales recommandations de cette déclaration de consensus sont :

· A l'âge de 4 à 12 mois, la durée de sommeil recommandée pour les nourrissons est de 12 à 16 heures par 24 heures (siestes incluses) et de manière régulière, afin de promouvoir une santé optimale,

· entre 1 et 2 ans, les enfants devraient dormir 11 à 14 heures par 24 heures (dont siestes),

· entre 3 et 5 ans, les enfants devraient dormir 10 à 13 heures par 24 heures (dont siestes),

· entre 6 et 12 ans 9 à 12 heures par 24 heures,

· entre 13 et 18 ans, les adolescents devraient dormir 8 à 10 heures par 24 heures.

Le Dr Shalini Paruthi, rapporteur du groupe d'experts, insiste sur l'importance, à l'adolescence, de respecter la bonne durée de sommeil. Globalement, le groupe d'experts alerte sur les risques du manque de sommeil, pour toutes les tranches d'âge, en particulier sur l'attention, le comportement et l''apprentissage mais aussi sur le risque d'accidents, de blessures. Chez les adolescents l'insuffisance de sommeil est non seulement confirmée comme associée à l'hypertension, l'obésité, le diabète et la dépression, plus tard dans la vie, mais aussi à un risque accru immédiat d'automutilation, de pensées suicidaires et de tentatives de suicide.

Mais attention, trop dormir peut aussi être préjudiciable à la santé des enfants et des jeunes, avec, à la clé, aussi, les risques d'hypertension, de diabète, d'obésité et les problèmes de santé mentale. Faire en sorte que l'enfant ait suffisamment de temps de sommeil est le meilleur moyen de lui préserver un mode de vie sain.

Autres actualités sur le même thème