Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SOMMEIL : Il permet aussi de se sentir plus jeune !

Actualité publiée il y a 2 semaines 1 jour 11 heures
Proceedings of the Royal Society B
Pour se sentir plus jeune il faut respecter une bonne hygiène de sommeil (Visuel Adobe Stock 277014833)

Cette équipe de l’Université de Stockholm a sérieusement évalué la perception de l’âge de ses participants et rapproché ces données de la qualité de leur sommeil. La conclusion est sans appel : Pour se sentir plus jeune il faut respecter une bonne hygiène de sommeil. Dans le même temps, un sommeil irrégulier, des insomnies ou la somnolence peuvent donner l’impression d’avoir jusqu’à 10 ans de plus. L'étude publiée dans la revue scientifique Proceedings of the Royal Society B Biological Sciences, sensibilise donc à nouveau à ce facteur majeur de mode de vie, pourtant de plus en plus largement négligé.

 

Qui n’a pas eu envie de retrouver – ou de garder- la vitalité de ses jeunes années ? S’interrogent les chercheurs. Se sentir jeune n’est pas seulement une question de perception : ce bénéfice est en réalité bien lié à des résultats de santé objectifs.

 

De précédentes recherches ont ainsi montré que se sentir plus jeune que son âge réel est associé à une vie plus longue et en meilleure santé. Il existe même des données en faveur de l’âge subjectif pour prédire l’âge réel du cerveau, les personnes se sentant plus jeunes ayant aussi un cerveau biologiquement plus jeune.

« Le sommeil est essentiel au fonctionnement cérébral et au bien-être »,

rappelle l’un des auteurs, Leonie Balter, chercheur en psychologie de l'Université de Stockholm.

 

L’étude est menée auprès de 429 participants âgés de 18 à 70 ans interrogés sur la perception de leur âge, leur sommeil et leurs symptômes de somnolence. L’analyse conclut que :

 

  • pour chaque nuit de sommeil insuffisant au cours du dernier mois, les participants se sentent en moyenne plus âgés de près de 3 mois ;
  • dans une deuxième étape, lorsque les chercheurs testent si le manque de sommeil est réellement en cause dans cette perception de l’âge, via une expérience de restriction du sommeil impliquant 186 participants âgés de 18 à 46 ans et menée pendant 2 nuits de 4 heures seulement, l’expérience révèle que :
  • après une telle restriction de sommeil, les participants se sentent en moyenne 4,4 ans plus âgés que lorsqu'ils ont pu dormir suffisamment ;
  • les effets du sommeil sur l’âge subjectif semblent directement liés au degré de somnolence ressenti ;
  • se sentir extrêmement alerte s’avère lié à la perception d’avoir 4 ans de moins que son âge chronologique,
  • tandis qu’une somnolence extrême s’avère liée à la perception d’avoir 6 ans de plus que son âge réel.
  • En d’autres termes, passer d'un état alerte à l'état de somnolence joue pour 10 ans d’âge ressenti.

 

L’implication est claire : « Préserver notre sommeil est crucial pour conserver ce sentiment de jeunesse. Un bon sommeil est donc favorable à un mode de vie plus actif et à l’adoption d’autres comportements favorables à la santé ».

 

Le sommeil est bien un facteur majeur d’un mode de vie sain, au même titre que la pratique d’une activité ou de l’exercice physique.

Plus sur le Blog Sommeil

Autres actualités sur le même thème