Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMMEIL : Moins d’écran favorise les capacités mentales des enfants

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 1 jour
The Lancet Child and Adolescent Health
Limiter le temps d'écran des enfants est lié à une meilleure cognition

La pratique régulière de l’activité physique améliore la santé physique et mentale. A contrario, le temps d’écran est-il défavorable à la cognition ? Les études sont mitigées sur le sujet, mais toutes s’accordent sur l’importance des limites chez l’enfant. « Limiter le temps d'écran des enfants est lié à une meilleure cognition », réaffirme ainsi cette très large étude canadienne présentée dans le Lancet Child and Adolescent Health.

 

Les chercheurs du Children's Hospital of Eastern Ontario Research Institute, de l’Université d’Ottawa, de la Carleton University (Canada) ont suivi 4.524 enfants, des Etats-Unis, sélectionnés sur 21 sites différents. Leur analyse conclut que moins de 2 heures par jour d’écran est associé à de meilleurs résultats aux tests cognitifs.

 

Moins de 2 heures d'écran par jour ? En fait, il s’agissait bien pour cette équipe d’évaluer si les recommandations canadiennes sur le temps passé devant l'écran, le sommeil et l'activité physique chez les enfants de 8 à 11 ans sont bien favorables à la fonction mentale, telle qu’évaluée par toute une série de tests. Ces recommandations limitent le temps tous écrans à moins de 2 heures par jour, conseillent des nuits de 9 à 11 heures de sommeil et la pratique d’au moins 1 heure d'activité physique modérée à vigoureuse par jour. L’analyse montre que :

  • les enfants qui ont le meilleurs résultats aux tests sont également ceux qui observent les 3 recommandations ;
  • cependant…seuls 5% des enfants suivent ces 3 recommandations ; l’association identifiée n’est donc pas statistiquement significative ou à la limite ;
  • les enfants pratique environ une heure d'activité physique en moyenne 3,7 jours par semaine, utilisent les écrans en moyenne 3,6 heures par jour et dorment en moyenne 9,1 heures par nuit ;
  • un peu plus de la moitié des enfants répond aux recommandations sur le sommeil, tandis que 37% respectent la recommandation sur le temps d’seulement 18% satisfaisaient aux recommandations relatives à l'activité physique.
  •  
  • le temps passé devant l'écran et le sommeil pèsent pour environ 22% de la variation entre les résultats des tests, tandis que l'activité physique seule ne semblait pas liée au fonctionnement mental. Cela suggère que l’exercice physique ne serait pas un facteur indépendamment favorable à la cognition (?).
  • enfin, logiquement, d’autres facteurs -de confusion- tels que le niveau scolaire des enfants et le niveau socio-professionnel du foyer s’avèrent également liés aux résultats des tests.

 

 

Les chercheurs rappellent, en dépit de la limite statistique des résultats, que les parents devraient envisager de limiter le temps passé par les enfants devant l’écran et de veiller aux temps de sommeil et d'activité physique de leurs enfants. Pour de meilleures performances cognitives.

Autres actualités sur le même thème