Actualités

SPIRITUALITÉ : Liée à de meilleurs soins et à de meilleurs résultats de santé

Actualité publiée il y a 6 mois 2 semaines 2 jours
JAMA
Intégrer la spiritualité aux soins de santé, que ce soit pour le maintien d'une bonne santé ou en cas de maladies graves (Visuel Adobe Stock 294542704).

Ce n’est pas la première étude favorable, en matière de santé, à la pratique de la spiritualité. Cette nouvelle méta-analyse, menée à la Harvard T.H. Chan School of Public Health and Brigham and Women's Hospital (Boston) et publiée dans le Journal of American Medical Association (JAMA)  confirme cet effet et « va même » jusqu’à recommander d’intégrer la spiritualité aux soins de santé, que ce soit pour le maintien d'une bonne santé ou en cas de maladies graves.

 

Il s’agit de l'analyse systématique la plus rigoureuse et la plus complète de la littérature concernant la santé et la spiritualité à ce jour, explique son auteur principal, le Dr Tracy Balboni, du Dana-Farber / Brigham and Women's Cancer Center, également professeur de radio-oncologie à Harvard : « l'attention portée à la spiritualité dans les maladies graves devrait être un élément essentiel des futurs soins centrés sur la personne, et ces résultats devraient inspirer davantage de débats, et de progrès sur la manière dont la spiritualité peut être intégrée aux soins ».

Intégrer la spiritualité aux soins

Selon la Conférence internationale de consensus sur spiritualité dans les soins de santé, la spiritualité est « la façon dont les individus recherchent un sens, un but, une connexion, une valeur ou une transcendance ultimes ». Cela peut donc inclure la religion mais s'étend bien au-delà, recouvrant tous les moyens de trouver un sens ultime- en se connectant par exemple, à la famille, à la communauté ou à la nature.

 

La méta-analyse systématique a couvert l’ensemble des études publiées sur le sujet, entre janvier 2000 et avril 2022. Sur les 8.946 publications, les chercheurs en ont retenu 371 pour en tirer des implications consensuelles pour la santé et les soins de santé. Parmi les principales conclusions :

 

  • pour les personnes en bonne santé, la participation à une communauté spirituelle est associée à une vie plus saine, notamment une plus grande longévité, moins de dépression et de suicide et moins de consommation de substances ;
  • pour de nombreux patients, la spiritualité influence les principaux résultats de la maladie et de son traitement, la qualité de vie et les décisions en matière de soins médicaux ;
  • l'intégration de considérations spirituelles dans le cadre des soins de santé centrés sur le patient et la sensibilisation accrue des cliniciens et des professionnels de la santé aux avantages protecteurs de la spiritualité, contribue à l’amélioration et aux résultats des soins.

 

« La spiritualité est importante pour de nombreux patients lorsqu'ils pensent à leur santé. Se concentrer sur la spiritualité dans les soins de santé signifie prendre soin de la personne dans son ensemble, pas seulement de sa maladie », écrivent les chercheurs.

 

Commencer par poser des questions sur la spiritualité d'un patient permet déjà au professionnel de santé d'apporter une part de spiritualité dans les soins centrés sur le patient. Les informations tirées d’une telle discussion avec le patient, permettent déjà de guider d'autres décisions médicales. Négliger la spiritualité contribue en revanche à favoriser la déconnexion du patient du système de soins de santé et de sa propre santé.

 

« L'intégration de la spiritualité dans les soins peut aider chaque personne et chaque patient à avoir la meilleure chance d'atteindre un bien-être complet et le meilleur état de santé possible ».

Autres actualités sur le même thème