Vous recherchez une actualité
Actualités

STIMULATION CÉRÉBRALE: Un scalpel plutôt qu'un marteau pour booster la mémoire

Actualité publiée il y a 2 années 12 mois 3 jours
Current Biology

Une stimulation cérébrale électromagnétique transcrânienne, répétitive, non invasive, bien ciblée tel un scalpel peut contribuer à améliorer la « mémoire précise », de manière très significative, conclut cette recherche de la Northwestern (Chicago). Des travaux présentés dans la revue Current Biology qui vont contribuer à mieux prendre en charge les troubles cognitifs de patients atteints de lésions cérébrales par exemple.

La « mémoire précise », plutôt que la mémoire générale permet de stocker des « détails » tels que la couleur la forme et l'emplacement plutôt qu'un simple souvenir. Cette fonction est donc précieuse dans le fonctionnement quotidien normal mais est souvent détériorée chez les personnes atteintes de troubles cognitifs sévères.


Les chercheurs de la Feinberg School of Medicine montrent ici qu'il est possible de cibler exactement la zone du cerveau responsable de ce type de mémoire et de l'améliorer : Joel Voss, professeur adjoint de sciences sociales médicales explique : « les patients atteints de lésions cérébrales ou de démence ont des roubles parfois sévères de la mémoire et nos résultats vont donc être utiles dans le développement de nouveaux traitements pour ces maladies ». En stimulant le réseau du cerveau responsable de la mémoire spatiale avec des électroaimants, les scientifiques montrent en effet qu'il est possible d'améliorer la précision de la mémoire, avec un effet qui dure environ 1 journée, après stimulation. Cet effet est corroboré par des changements visibles à l'IRM et à l'EEG dans l'activité cérébrale.

C'est donc une étape dans la compréhension scientifique mais aussi la pratique clinique de la stimulation cérébrale non invasive dans la prise en charge de certains troubles cognitifs.

January 19, 2017 DOI: 10.1016/j.cub.2016.12.042 Stimulation of the Posterior Cortical-Hippocampal Network Enhances Precision of Memory Recollection (Visuel@Northwestern University)

Lire aussi: STIMULATION CÉRÉBRALE: On commence tout juste à comprendre ce qui se passe

Plus de 50 études sur la Stimulation cérébrale

Autres actualités sur le même thème