Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS : 20 minutes en pleine nature pour l'évacuer

Actualité publiée il y a 2 semaines 4 jours 22 heures
Frontiers in Psychology
Seulement 20 minutes de contact avec la nature permettent d'abaisser les niveaux d'hormones de stress

Seulement 20 minutes de contact avec la nature permettent d'abaisser les niveaux d'hormones de stress, révèle cette étude de l’Université du Michigan présentée dans la revue Frontiers in Psychology. L'étude précise, pour la première fois, « la dose » de nature nécessaire pour faire retomber la pression.

 

Prendre 20 minutes dans sa journée pour se promener et s’asseoir dans un parc ou en pleine nature, permet de réduire considérablement les niveaux d'hormones de stress. L’étude établit un effet réel et mesurable de ce contact sur le niveau du stress.

 

On savait que le contact avec la nature réduit le stress, mais on ne savait pas quelle durée et quel type d’expérience étaient les plus efficaces à évacuer le stress du quotidien. L’auteur principal, MaryCarol Hunter, professeur à l'Université du Michigan explique que « pour obtenir les meilleurs résultats, en termes d'abaissement efficace des niveaux de cortisol, 20 à 30 minutes de marche ou de repos assis dans un endroit en contact avec la nature, suffisent ».

 

Un remède naturel et gratuit pour soulager le stress ! Les auteurs rappellent que c’est une solution peu coûteuse et sans effet secondaire pour réduire les effets néfastes du stress sur la santé. Un stress de plus en plus fréquent découlant de l'urbanisation croissante et des nouveaux modes de vie (horaires, sommeil, écrans). L’équipe a donc souhaité préciser, par une expérience, l’estimation réaliste de la dose de nature efficace et contribuer ainsi à de futures lignes directrices utiles pour les médecins et professionnels de santé.

Sur une période de 8 semaines, les participants ont été invités à passer 10 minutes ou plus, au moins 3 fois par semaine en contact avec la nature. Leurs niveaux de cortisol, l’hormone de stress, ont été mesurés à partir d'échantillons de salive prélevés avant et après ces moments d’immersion, une fois toutes les deux semaines. Les participants restaient libres de choisir l’heure du jour, la durée et le lieu de leur expérience dans la nature, les seules consignes étaient de passer ces moments en plein jour, ne pas faire d’exercice aérobique juste avant et, durant ces moments d’immersion, éviter l’utilisation des écrans, de livres ou les conversations. Cette flexibilité laissée aux participants a permis aux chercheurs d'identifier la durée optimale pour faire tomber le stress. L’expérience révèle ainsi qu'une expérience de 20 mn suffit à réduire de manière significative les niveaux de cortisol. Au-delà, le stress continue à décroître mais à un rythme plus lent.

 

 

Prescrire 20 mn de contact avec la nature pourrait donc être la base utilisable par les professionnels de santé et à conseiller aux patients pour réduire les niveaux de stress dans le contexte de la vie quotidienne.

 

Les auteurs précisent que leur approche expérimentale pourrait être utilisée de manière plus personnalisée pour estimer le temps nécessaire de cette immersion en fonction de l'âge, du sexe, de la saisonnalité, des capacités physiques et de la culture de chacun.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages