Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS OXYDATIF : Le chocolat, le thé, le café et le zinc, un cocktail anti-vieillissement

Actualité publiée il y a 1 semaine 1 jour 3 heures
Nature Chemistry
Contrairement à d’autres métaux qui peuvent également entraîner un effet antioxydant, mais qui, en excès peuvent aussi causer une augmentation du stress oxydatif, le zinc n’est pas toxique, ou beaucoup moins, et mieux adapté à de nouveaux médicaments ou suppléments avec un risque réduit d'effets secondaires.

Le vieillissement et la mortalité prématurée sont causés, du moins en partie, par le stress oxydatif. Cette équipe de chercheurs de l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg (FAU- Allemagne) suggère que combinés à « un peu » de zinc, certains aliments comme le chocolat, le thé, le café pourraient être bénéfiques à la santé en réduisant le vieillissement cellulaire. Ces scientifiques révèlent en effet, dans la revue Nature Chemistry, un nouveau processus de protection contre le stress oxydatif via une molécule organique que seul le zinc peut activer.

 

Le zinc est un oligo-élément dont nous avons besoin pour rester en bonne santé. Les chercheurs montrent que le zinc peut protéger contre le superoxyde responsable du stress oxydatif lorsqu'il est associé à un composant contenu dans des aliments tels que le vin, le café, le thé et le chocolat.

 

Toujours ces polyphénols : ce composant est une hydroquinone présente dans les polyphénols, les substances végétales responsables de l'odorat et du goût. Le zinc active les groupes hydroquinone, produisant une protection naturelle contre le superoxyde, un sous-produit de la respiration cellulaire humaine qui endommage les propres biomolécules du corps, par exemple les protéines ou les lipides, ainsi que le génome humain. On pense que le superoxyde joue un rôle clé dans le processus de vieillissement et dans un certain nombre de maladies telles que l’inflammation, le cancer ou les maladies neurodégénératives.

 

L'hydroquinone seule n'est pas capable de décomposer le superoxyde. Cependant, si le zinc et l'hydroquinone se combinent, il se crée un complexe métallique imitant l'enzyme superoxyde dismutase qui protège l'organisme des processus de dégradation causés par l'oxydation et exerce ainsi un effet antioxydant. De cette manière, le superoxyde peut être métabolisé et permettre d’éviter les dommages causés à l'organisme.

 

Chocolat, café, thé et une pincée de zinc : contrairement à d’autres métaux qui peuvent également entraîner un effet antioxydant, mais qui, en excès peuvent aussi causer une augmentation du stress oxydatif, le zinc n’est pas toxique, ou beaucoup moins, et mieux adapté à de nouveaux médicaments ou suppléments avec un risque réduit d'effets secondaires. De plus, il pourrait être possible d'ajouter du zinc à des aliments contenant de l'hydroquinone pour améliorer la santé des consommateurs.

 

« Il est possible que le vin, le café, le thé ou le chocolat deviennent disponibles à l'avenir avec un supplément en zinc. Mais attention, toute teneur en alcool détruirait les effets positifs de cette association », souligne l’auteur principal, Ivana Ivanovi-Burmazovi, professeur de chimie organique.

Autres actualités sur le même thème

Pages