Vous recherchez une actualité
Actualités

SURDITÉ ou AUDITION, même architecture neuronale dans le cortex auditif

Actualité publiée il y a 3 années 2 semaines 2 jours
Scientific Reports

En montrant que le cortex auditif des personnes qui entendent et des personnes malentendantes est quasiment identique, cette étude de l’Université d’Harvard, soulève toute une série de questions sur le rôle de l'expérience dans le traitement de l'information sensorielle. Les conclusions, publiées dans les Scientific Reports, ouvrent l’espoir, face à une architecture neuronale "normale", de thérapies peut-être plus accessibles de la surdité.

Le Dr Ella Striem-Amit, chercheur en neuropsychologie cognitive à Harvard, en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Pékin pose finalement et plus largement, avec ces conclusions, la question de l'importance de l'expérience dans le développement du cerveau. Car ici, en matière d'audition, ses travaux suggèrent que l'architecture neuronale dans le cortex auditif est pratiquement identique, quel que soit la sensibilité auditive. Ces similitudes entre sourds et « entendants » suggèrent que l'organisation du cortex auditif ne dépend donc pas de manière critique de l'expérience de vie, mais est probablement majoritairement basée sur des facteurs innés. Ainsi, quand une personne nait avec une surdité, l'organisation de son cortex auditif n'est pas toujours « anormale ».


Cela ne signifie pas que l'expérience ne joue absolument aucun rôle dans le traitement de l'information sensorielle. L'expérience le montre : les implants cochléaires sont efficaces, mais encore plus lorsqu'ils sont implantés chez de très jeunes enfants. Ces données suggèrent que l'expérience sensorielle « joue à son maximum », durant les périodes clés de plasticité cérébrale en début de vie. Ici, les chercheurs ont commencé par « tracer » des cartes « tonotopiques » représentant les réponses du cortex auditif répond aux différentes tonalités, chez des participants volontaires, entendants et malentendants, soumis, sous scanner IRM, à différentes fréquences sonores. Ces cartes ont permis aux chercheurs de visualiser les profils de connectivité liés à l'audition dans les différents groupes et de constater que ces profils étaient pratiquement identiques.

Ces données soulèvent des questions et...l'espoir : l'architecture est en place mais à quoi servent ces connexions chez les personnes malentendantes ? Des constatations chez des personnes malvoyantes montrent également une similitude des cortex visuels avec même des zones du cortex visuel présentant une spécialisation dans le traitement de certaines catégories d'objets chez les personnes aveugles de naissance, identique à celle constatée chez les personnes voyantes. Ainsi, le principe selon lequel une grande partie de l'organisation du cerveau se développe indépendamment de l'expérience est établie dans la cécité, concluent les auteurs. Le même principe vaudrait aussi pour la surdité. Avec l'espoir de thérapies peut-être plus accessibles.

Autres actualités sur le même thème