Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SURPOIDS et HTA : Quelques kilos de trop suffisent chez l’Enfant

Actualité publiée il y a 10 mois 3 semaines 4 jours
JAMA Network Open
Quelques kilos superflus chez l’Enfant suffisent à faire grimper le risque d’hypertension artérielle (HTA) (Visuel Adobe Stock 117063358)

Quelques kilos superflus chez l’Enfant suffisent à faire grimper le risque d’hypertension artérielle (HTA), montre cette équipe de pédiatres et de cardiologues du Kaiser Permanente (Californie) : l’étude, publiée dans le JAMA Network Open, révèle que même des élévations modestes de l'IMC au-dessus du « poids moyen » sont associées, chez l’Enfant, à ce risque accru d'HTA.

Le « problème » est que « l’HTA de la jeunesse se poursuit jusqu'à l'âge adulte

et est associée à des lésions cardiaques et vasculaires. Ces dommages peuvent être irréversibles", explique l’auteur principal, le Dr Corinna Koebnick, du Kaiser Permanente Southern California Department of Research & Evaluation. Prévenir l'hypertension chez les jeunes, c’est donc réduire son incidence en population générale.

 

L’étude de cohorte, menée auprès de 801.019 jeunes âgés de 3 à 17 ans, estime à 26% l’augmentation du risque d’HTA, avec seulement quelques kilos de trop. Les chercheurs ont rapproché l’indice de masse corporelle (IMC) ainsi que son évolution au cours du suivi de 5 ans, et l’apparition de l’HTA chez ces participants.  Précisément  :

 

  • vs les jeunes de poids moyen, le risque de développer une HTA dans les 5 ans est accru de 26 % chez les jeunes en léger surpoids ;
  • les enfants prennent du poids avec le temps et chaque unité d'IMC gagnée est associée à une augmentation de 4 % de l’incidence de l’hypertension ;
  • le taux d'hypertension s’avère plus élevé chez les garçons que chez les filles.

 

Ces données soulignent la nécessité pour les professionnels de santé de compléter l’éducation des enfants et des parents sur les effets associés à l'ensemble du spectre du poids corporel au cours de la croissance de l'enfant.

 

« L'obésité peut être le facteur de risque le plus important d'HTA pendant l'enfance. Les pédiatres peuvent informer et aider les parents à favoriser chez l’Enfant des habitudes permettant le maintien du juste poids corporel ».

Plus sur le Blog Obésité
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème