Vous recherchez une actualité
Actualités

SYNDROME AÉROTOXIQUE : En avion, les substances toxiques volent jusqu'à nos poumons

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 4 jours
Public Health Panorama
Des risques possibles avec cette exposition, tels que la somnolence, la perte de conscience, les maux de tête

Ces scientifiques britanniques documentent ici et alertent sur un syndrome peu connu, le syndrome aérotoxique, un ensemble de symptômes et de problèmes de santé associés à l'air contaminé des cabines d’avions, dans la revue Public Health Panorama, un journal de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le syndrome aérotoxique résulte des effets de l’inhalation de l’air contaminé pessurisé de la cabine d’un avion. En effet, l’air chaud compressé, fourni par les réacteurs, comprend des substances toxiques issues des lubrifiants qui passent dans le système de pressurisation. L'étude examine les symptômes éprouvés par les équipages liés à l’exposition à cet air contaminé. Alors que des millions de personnes voyagent en avion chaque année, avec une exposition certes bien plus légère à cet air contaminé que les équipages, l’étude révèle les risques possibles de cette exposition, tels que la somnolence, la perte de conscience, les maux de tête, les tremblements, la fatigue et des troubles de mémoire et de la concentration. 

Les chercheurs de l'Université de Stirling et de l'Université d'Ulster au Royaume-Uni confirment, avec 2 études, le lien entre l'exposition à l'air contaminé de la cabine et ces problèmes de santé mais limite ces risques aux pilotes et au personnel navigant, sauf à imaginer une sensation de somnolence telle que le pilote perde le contrôle de l’appareil.

-La première étude a interrogé 274 pilotes britanniques de British Airways entre 2005 et 2009 sur le degré de conscience de l'exposition à l'air contaminé, sur ses effets présumés et sur leurs résultats de santé.

-La seconde étude a analysé 15 rapports de cas d'incidents concernant la qualité de l'air de la cabine. Ces cas particuliers ont été sélectionnés en raison du signalement de symptômes et de problèmes de santé caractéristiques d’une exposition à l'air contaminé.

 

87% des incidents liés à des fuites d’huile : l’analyse combinée des 2 études montre que,

-88% des pilotes de l’échantillon signalent une exposition à l'air contaminé, principalement sous forme de fumées, et 34% rapportent une exposition fréquente.

-51% des pilotes signalent des symptômes précis, 12% des problèmes de santé sans détail spécifique, 24% aucun effet particulier.

-Lorsque les effets indésirables aigus sont précisés, il s’agit majoritairement de troubles respiratoires, d’épuisement ou de fatigue, de vertiges et d’une baisse de performance. Les effets à long terme comprennent également les problèmes respiratoires, une baisse de performance, des troubles de la mémoire et une fatigue chronique.

-Les études de cas font état d’une baisse de capacité des pilotes à piloter l'avion en raison de la contamination de l'air, dans 33% des cas.

-53% de ces événements indésirables ont entraîné des effets néfastes à long terme pour un ou plusieurs membres d'équipage.

-Les problèmes de santé chroniques diagnostiqués après l'exposition incluent l'asthme, le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), les problèmes de mémoire ou de concentration, les convulsions (crises) et le cancer.

-9 des pilotes sont devenus incapables de reprendre leur fonction ou sont décédés.

-Enfin, 80% de ces incidents se sont produits au moment du décollage ou de l'atterrissage et 87% ont été liés à des fuites d'huile.

 

En conclusion, l’air pressurisé contaminé par de l'huile de moteur pyrolysée et d'autres fluides toxiques peuvent réellement entraîner, en cas d’exposition élevée et régulière, des problèmes de santé, aigus et chroniques. « Il existe donc un besoin évident d'un protocole médical international reconnu de ce syndrome professionnel, de la reconnaissance de ce syndrome et de nouvelles études ». En effet, il reste aussi à préciser les risques des usagers les plus réguliers.

Autres actualités sur le même thème