Vous recherchez une actualité
Actualités

SYNDROME du CÔLON IRRITABLE : Pleine conscience vs symptômes gastro-intestinaux

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 4 jours
Neurogastroenterology & Motility
Des symptômes gastro-intestinaux réduits, avec un programme de 8 semaines de pleine conscience

Ces patients atteints du syndrome du côlon irritable voient leurs symptômes gastro-intestinaux réduits, après avoir participé à un programme de 8 semaines de pleine conscience destiné à réduire le stress. Ces données publiées dans la revue Neurogastroenterology & Motility, élargissent encore les bénéfices déjà multiples de la méditation en pleine conscience.

Il s’agit d’une petite étude qui a suivi 53 femmes et 15 hommes atteints du syndrome du côlon irritable. Ces participants ont été invités à suivre un programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience de 8 semaines. L’expérience montre des améliorations significatives chez la plupart des participants durables sur un suivi de 3 mois à l’issue du programme, concernant :

  • les symptômes gastro-intestinaux,
  • la qualité de vie,
  • l'anxiété liée aux symptômes gastro-intestinaux.

 

La capacité de rester dans le moment présent et d'agir avec conscience apparaît le principal moteur de ces améliorations.

 

Sans médicament ! L’étude apporte une démonstration importante : les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable peuvent bénéficier d’améliorations significatives de leurs symptômes et de leur qualité de vie sans prendre de médicaments ou sans modifier leur régime alimentaire, et simplement en luttant contre le stress, par la pratique de la pleine conscience », résume l'auteur principal, le Dr Kirsten Tillisch, de l'Université de Californie, Los Angeles.

 

Agir avec conscience est un aspect spécifique de cette forme de méditation qui apparaît ici particulièrement important : Il semble qu'en améliorant cette conscience dans les actions simples de la vie quotidienne, ces patients « se sentent et vivent mieux »,

peut-être parce que cette pleine conscience au moment présent empêche le cerveau de retrouver ses anciennes peurs.

Autres actualités sur le même thème