Vous recherchez une actualité
Actualités

SYPHILIS: Alerte à la résurgence en Europe

Actualité publiée il y a 3 années 2 mois 1 heure
ECDC

Ce rapport épidémiologique annuel de l’European Center for Disease Control and Prevention (ECDC) met en avant 2 tendances, et alerte : l’incidence de la syphilis est à la hausse et près des deux tiers de tous les cas de syphilis signalés en Europe touchent des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH).


Depuis 2010, l'incidence de la syphilis augmente en Europe, en particulier chez les hommes :

· En 2014, 24.541 cas de syphilis ont été signalés dans les 29 États membres de l'Europe,

· Entre 2010 et 2014, de nombreux pays, en particulier en Europe occidentale, connaissent une forte recrudescence du nombre de cas signalés, avec des augmentations de plus de 50% en Belgique, France, Allemagne, Irlande, Islande, Luxembourg, Malte, la Norvège, le Portugal et Le Royaume-Uni.

· l'incidence de la maladie atteint 5,1/100.000 habitants,

· En 2014, le nombre de cas signalés est 6 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes, l'augmentation des cas est marquée chez les hommes, les cas chez les femmes diminuent.

· 63% des cas de syphilis signalés avec des informations sur la transmission sont enregistrées chez les HSH.

La plus grande augmentation est constatée chez les personnes âgées de 45 ans et plus :

les jeunes âgés de 15 à 24 ans ne représentant que 13% des cas.

- Entre 2005 et 2014, 208.134 cas de syphilis ont été signalés dans 30 pays. Au cours de cette période, la proportion de cas constatée dans les groupes d'âge de moins de 35 ans a diminué, alors qu'elle a augmenté chez les personnes âgées de 35 ans ou plus.

- Les plus fortes hausses ont été observées chez les personnes âgées de 45 ans ou plus, de 18% à 30%.

Des changements de comportement sexuel sont évoqués, chez les HSH, pour expliquer cette hausse. Une constatation qui suggère une meilleure détection et de nouvelles initiatives d'éducation et de prévention, ciblées sur ce groupe. Il s'agit, écrivent les auteurs, de promouvoir un comportement sexuel sûr et d'élargir le dépistage chez ces groupes à risque grâce à des campagnes de prévention ciblées. L'idée est de recourir aux médias sociaux pour ces campagnes de prévention, en plus des approches traditionnelles.

Autres actualités sur le même thème