Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

TRAUMA CÉRÉBRAL : Premier brevet pour un test salivaire

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 2 jours
Clinical and Translational Medicine
Ce test salivaire de diagnostic de la commotion cérébrale devrait être disponible en 2023 (Visuel Fotolia 175484627)

Ce tout premier test de commotion cérébrale basé sur la salive vient de faire l’objet d’un dépôt de brevet par une équipe de bioingénieurs et de neurologues de la Penn State et de ses partenaires, Quadrant Biosciences et la State University of New York. Un test salivaire de diagnostic de la commotion cérébrale qui devrait être disponible dès 2023.

 

 

Ces données confirment que le test salivaire ClarifiTM mTBI peut diagnostiquer rapidement et avec précision les commotions cérébrales. Son brevet couvre un composant essentiel, fruit de plusieurs années de recherche. Selon l’un des auteurs principaux, le Dr Steve Hicks, professeur agrégé de pédiatrie au Penn State College of Medicine, pas moins de 3 millions de commotions cérébrales sont recensées chaque année aux États-Unis chaque année et environ les deux tiers surviennent chez des enfants et des adolescents.

 

Les commotions cérébrales ou lésions cérébrales traumatiques légères surviennent à la suite d'un choc ou d’une blessure physique à la tête et peuvent entraîner des symptômes, parfois de courte durée, notamment des maux de tête, des étourdissements et une confusion. Les médecins utilisent actuellement des échelles de symptômes et des tests neurocognitifs pour évaluer les patients et diagnostiquer les commotions cérébrales. Cependant, ces méthodes ne sont pas toujours fiables car elles restent sujettes aux sensations du patient et aux impressions du médecin.

« Les méthodes actuelles de diagnostic des commotions cérébrales reposent sur la précision des déclarations des patients au-delà des résultats des tests neurocognitifs ».

Le test salivaire ClarifiTM mTBI mesure de minuscules brins de molécules, appelés micro-acides ribonucléiques [microARN], dans la salive après un traumatisme crânien et constitue un moyen non invasif de diagnostiquer objectivement la commotion cérébrale. L'équipe démontre que la présence de microARN dans la salive indique avec précision la commotion cérébrale. Ces microARN jouant un rôle clé dans les processus cellulaires dans le cerveau. Le nouveau test apparaît ainsi plus précis que les approches aujourd’hui disponibles.

 

Le test devrait être disponible en pratique clinique courant 2023.

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème