Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

TROUBLE BIPOLAIRE : Un simple test sanguin pour mieux le diagnostiquer ?

Actualité publiée il y a 6 mois 3 semaines 2 jours
JAMA Psychiatry
Un simple test sanguin pour mieux diagnostiquer le trouble bipolaire ?  (Visuel Adobe Stock 61590559)

Un simple test sanguin pour mieux diagnostiquer le trouble bipolaire ? C’est la proposition de cette équipe de Cambridge qui identifie les biomarqueurs sanguins et la signature d’un tel diagnostic, combinés à une évaluation psychiatrique en ligne simplifiée. Ce nouveau mode diagnostique, documenté dans le JAMA Psychiatry, permet d’identifier les patients atteints de trouble bipolaire- dont beaucoup avaient été diagnostiqués à tort, par les méthodes standards comme souffrant de trouble dépressif majeur.

 

Le trouble bipolaire touche environ 1 % de la population, soit jusqu’à 80 millions de personnes dans le monde, cependant, chez près de 40 % des patients, il est diagnostiqué à tort comme un trouble dépressif majeur.

 

L’équipe estime que le test sanguin à lui seul pourrait diagnostiquer jusqu'à 30 % des patients atteints de trouble bipolaire, mais qu'il est encore plus efficace lorsqu'il est associé à une évaluation en ligne de la santé mentale du patient. L'intégration de ce test sanguin basé sur des biomarqueurs, dans le protocole de diagnostic clinique des troubles bipolaires pourrait aider les médecins à mieux faire la différence entre dépression et trouble bipolaire.

 

L’auteur principal, le Dr Jakub Tomasik, du département de génie chimique et de biotechnologie de Cambridge ajoute : « les personnes atteintes de trouble bipolaire connaissent des périodes de mauvaise humeur et des périodes de très bonne humeur ou de comportement maniaque, mais la plupart du temps, elles ne consultent que lors des phases de mauvaise humeur, ce qui favorise la confusion du trouble avec la dépression ».

Mieux distinguer dépression et trouble bipolaire

Ces deux troubles de la santé mentale présentent, en effet, des symptômes en commun, pourtant ils nécessitent des traitements pharmacologiques spécifiques. Le test sanguin en est encore à sa preuve de concept, précisent les chercheurs anglais, mais au-delà de permettre de préciser le diagnostic, il promet une meilleure compréhension des origines biologiques des différentes conditions mentales. Les 2 troubles doivent être traités différemment : si une personne atteinte de trouble bipolaire se voit prescrire des antidépresseurs sans ajout d'un stabilisateur de l'humeur, cela peut en effet déclencher un épisode maniaque.

 

Quel  mode diagnostique préférer ? Le moyen le plus efficace d’obtenir un diagnostic précis de trouble bipolaire est une évaluation psychiatrique complète. Cependant, les patients doivent souvent attendre longtemps pour obtenir ces évaluations, et leur réalisation prend du temps. Les évaluations psychiatriques sont très efficaces, mais la capacité de diagnostiquer le trouble bipolaire avec un simple test sanguin pourrait permettre une première décision thérapeutique juste et rapide.

 

Le test sanguin a été développé à partir de l’analyse de prélèvements sanguins et de données de l’étude Delta, menée au Royaume-Uni entre 2018 et 2020, qui visait justement à identifier le trouble bipolaire chez 3.000 patients ayant reçu un diagnostic de dépression majeure au cours des 5 années précédentes. Les participants ont effectué leur évaluation de santé mentale en ligne, cette évaluation comportant plus de 600 questions et couvrant une gamme d’items pertinents pour les troubles de santé mentale, dont les épisodes dépressifs passés ou actuels, l'anxiété généralisée, les symptômes de manie, les antécédents familiaux ou la toxicomanie. Environ 1.000 ont envoyé un échantillon de sang séché provenant d’une simple piqûre au doigt, analysé par spectrométrie de masse pour plus de 600 métabolites différents. Le test Composite International Diagnostic Interview, un outil de diagnostic validé a ensuite permis de valider un diagnostic de troubles de l'humeur chez 241 participants qui ont été inclus dans l'étude. L'analyse des données révèle :

 

  • un ensemble de biomarqueurs significatif pour le trouble bipolaire, même après prise en compte des facteurs de confusion possibles, comme les médicaments ;
  • les biomarqueurs identifiés étaient principalement corrélés aux symptômes maniaques et ont été validés dans un groupe distinct de patients venant de recevoir un diagnostic clinique de trouble dépressif majeur ou de trouble bipolaire ;
  • la combinaison de l’évaluation mentale en ligne et du test sanguin permet d’améliorer considérablement la précision du diagnostic de trouble bipolaire.

 

« L'évaluation en ligne s'est avérée globalement efficace, mais le test sanguin fonctionne bien et est beaucoup plus rapide. Une combinaison des 2 approches constitue un protocole diagnostique idéal, car ces 2 approches sont complémentaires ».

Un brevet a d’ailleurs été déposé par Cambridge Enterprise.

Plus sur le Blog Diagnostic
Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème