Vous recherchez une actualité
Actualités

ULCÈRE DIABÉTIQUE : Les premiers pieds en 3D pour s'exercer à débrider

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 1 semaine
University of South Australia
La « maladie du pied diabétique » est l’une des principales causes d’invalidité dans le monde, avec un taux de mortalité supérieur à celui de nombreux cancers.

La « maladie du pied diabétique » est l’une des principales causes d’invalidité dans le monde, avec un taux de mortalité supérieur à celui de nombreux cancers. Cette formation innovante, proposée par une équipe de l’Université d'Australie du Sud, pour améliorer la prise en charge des patients diabétiques et, en particulier des ulcères diabétiques, passe par la réalisation de pieds imprimés en 3D, dont certains sont porteurs d’ulcères du pied diabétique. C'est « gore » et collant, écrivent les chercheurs dans leur communiqué, mais un mélange de sucre glace, de bouillon de poulet et de résine flexible s'avère être la recette idéale pour créer des ulcères du pied réalistes dans le cadre de cette formation destinée aux infirmières et aux podologues.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

On l’aura compris, ces pieds imprimés en 3D sont « agrémentés » de cavités ressemblant à des plaies diabétiques. Fabriqués à partir de polyuréthane thermoplastique chaque impression prend une semaine et coûte moins de 4 euros. L'ajout d'ulcères et d’autres lésions est réalisé par l'équipe de formation pour illustrer au mieux la nécrose, un excès d’exsudat ou encore une plaie infectée.

 

Des modèles de pied 3D qui jouent un rôle important dans la formation initiale et continue des médecins et professionnels de santé, en particulier les infirmiers amenés à traiter de plus en plus fréquemment ce type de plaies. « Gérer et traiter efficacement les affections sévères du pied est une compétence essentielle en soins infirmiers et en podologie, en particulier en raison de la hausse constante du diabète de type 2 dans nos populations », explique l’auteur principal, le Dr Banwell : « Les soins des pieds sont extrêmement importants pour les personnes diabétiques, car même une petite coupure peut avoir des conséquences catastrophiques, notamment des ulcères du pied et des plaies des membres inférieurs qui peuvent mener à l’amputation ».

 

85% des amputations associées à un ulcère du pied pourraient être prévenus avec des soins appropriés, relèvent les auteurs qui estiment à 30% l’augmentation du taux d'amputation des membres inférieurs (ici, en Australie). Le moyen le plus efficace de gérer ces affections est de supprimer médicalement les peaux mortes ou endommagées afin d'exposer une peau saine en dessous et d’optimiser la cicatrisation. Ce geste délicat de débridement nécessite des compétences liées à la pratique ; c’est là qu’interviennent ces pieds en 3D qui vont permettre aux étudiants et aux soignants de se former.

 

Ces modèles, avec leurs simulations de plaies nous permettent de fournir un outil d'apprentissage réaliste mais sûr pour mettre en pratique (ou remettre à niveau) les compétences avant de passer à la pratique clinique. Pour soutenir la formation, des vidéos viennent expliquer le débridement et la prise en charge globale de l’ulcère du pied diabétique.

Autres actualités sur le même thème