Actualités

VIEILLISSEMENT : La taurine pour un coup de jeune ?

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 5 jours
Nutrition
Une supplémentation en taurine pourrait renforcer les défenses antioxydantes de l'organisme et éventuellement réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d'hypertension artérielle (Visuel Adobe Stock 419411118).

Cet essai clinique mené au São Paulo Research Foundation (FAPESP) et publié dans la revue Nutrition, suggère que la taurine, un acide aminé, pourrait être bénéfique et efficace en tant que thérapie anti-âge. Une supplémentation en taurine pourrait renforcer les défenses antioxydantes de l'organisme et éventuellement réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d'hypertension artérielle.

 

Notre corps possède un véritable arsenal d'enzymes antioxydantes qui aident à maintenir un équilibre approprié des espèces réactives de l'oxygène (ROS), cependant ces mécanismes de contrôle deviennent moins efficaces avec l'âge. Ainsi, lorsque nos cellules traitent l'oxygène que nous respirons et la nourriture que nous consommons, elles génèrent ces sous-produits potentiellement toxiques appelés «radicaux libres». Certaines de ces molécules remplissent des fonctions essentielles à l'organisme, mais peuvent également endommager les structures internes des cellules ce qui peut entraîner des maladies chroniques.

Taurine vs stress oxydatif

Cet essai révèle que compléter son alimentation avec l'acide aminé taurine pourrait être une stratégie nutritionnelle efficace et sans danger pour lutter contre le stress oxydatif ou ces radicaux libres.

 

L’étude menée auprès de 24 femmes âgées de 55 à 70 ans révèle qu’une telle supplémentation renforce les défenses antioxydantes de l'organisme et peut ainsi contribuer à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d'hypertension artérielle. Les participantes ont été réparties en 2 groupes, le premier groupe ayant pris trois capsules de 500 mg de taurine par jour pendant 16 semaines (1,5 g par jour), l'autre groupe ayant reçu un placebo. Les chercheurs ont évalué les marqueurs sanguins de stress oxydatif avant et après la supplémentation. L’analyse constate :

 

  • une augmentation de près de 20 % des niveaux de l'enzyme antioxydante superoxyde dismutase (SOD) dans le groupe ayant reçu de la taurine, vs une diminution de 3,5 % dans le groupe témoin ;  Or la SOD protège les cellules contre les réactions nocives du radical superoxyde ;
  • L’analyse d’autres marqueurs de stress oxydatif montre que l'enzyme antioxydante glutathion réductase (GR) a diminué de manière significative dans les deux groupes mais que le malondialdéhyde (MDA), qui a augmenté de 23 % dans le groupe témoin a diminué de 4 % dans le groupe d’intervention.
  • En d’autres termes, l’apport de taurine permet de prévenir l'accumulation de radicaux libres qui se produit naturellement avec le vieillissement et de prévenir ainsi les maladies cardiovasculaires, le diabète et l'hypertension artérielle, entre autres maladies chroniques.

 

Alors qu’il existe très peu d'études sur les effets de la taurine dans le contexte du vieillissement, ces premières conclusions incitent à de plus amples recherches, à déterminer par exemple le dosage idéal pour un effet optimal sans effets secondaires.

 

La taurine est un nutriment présent dans certains aliments, comme le poisson, les crustacés, le poulet, la dinde et le bœuf. Il est également produit naturellement dans certains tissus du corps humain, en particulier le foie, et est important pour le fonctionnement du système nerveux central, l'immunité, la vue et la fertilité. L’alimentation peut également être complétée par des suppléments de cet acide aminé. Enfin, précisent les chercheurs, la supplémentation en taurine n'est que la « cerise sur le gâteau » et ne peut pas faire de miracles à elle-seule.

 

« Un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et la pratique régulière de l'exercice est fondamental pour obtenir un effet anti-âge. Enfin, ces résultats étaient significatifs mais modestes, mais nous pensons qu'une dose plus élevée de taurine pourrait produire des avantages plus solides ».

 

Rappelons que les compléments alimentaires ne doivent pas être pris sans avis médical.

Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème