Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

YOGA : Il favorise aussi la résilience

Actualité publiée il y a 1 année 2 semaines 5 jours
Journal of Behavioral Medicine
Le yoga, même pratiqué à domicile permet de réduire l'anxiété et d’améliorer la mémoire à court terme (Visuel Adobe Stock 431379488)

« Le yoga favorise la résilience dans les temps sombres », écrivent ces chercheurs du Beckman Institute for Advanced Science and Technology (Université de l'Illinois Urbana-Champaign) : le yoga, même pratiqué à domicile permet de réduire l'anxiété et d’améliorer la mémoire à court terme, confirme cette étude publiée dans le Journal of Behavioral Medicine. La démonstration est ici effectuée durant la pandémie COVID et auprès d’adultes travaillant à plein temps à domicile.

 

L’auteur Sean Mullen, professeur agrégé de kinésiologie et de santé communautaire de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, avec ses collègues de l'Institut Beckman a conçu ce programme virtuel de 8 semaines afin d’aider ces adultes qui éprouvent des symptômes de stress.

Le yoga, un exercice d'équilibre physique et mental

L’étude a invité les participants à effectuer 3 séances d'entraînement à distance à leur rythme chaque semaine, évalué les niveaux de stress et d'anxiété et le fonctionnement exécutif, avant et après chaque semaine. L’analyse des données révèle

 

  • une diminution significative du stress et de l'anxiété, chez ces participants.

 

Les chercheurs rappellent aussi l’abondante littérature sur le yoga et les études ayant comparé le yoga à l'exercice aérobique dont les avantages pour le cerveau et la santé mentale sont bien documentés. Cette nouvelle recherche révèle que :

 

  • des mouvements complexes ou « multiplanaires » qui nécessitent de bouger différemment dans son espace et d'être conscient du mouvement, de la technique et de la respiration,
  • induisent des bénéfices bien spécifiques : en particulier, les participants gagnent en autonomie et en confiance et l'apprentissage de nouvelles séquences de yoga améliore la mémoire de travail.

 

« Le fait de devoir passer par plusieurs postures actives, par opposition aux postures statiques, améliore les capacités d'attention, le contrôle de l'inhibition et la mémoire spatiale », soulignent les chercheurs.

 

Enfin, le programme a été conçu pour être suivi à distance, en raison de sa coïncidence avec le début de la pandémie de COVID-19. L’expérience suggère aussi qu’il est tout à fait possible de « bien » pratiquer le yoga d'intensité modérée à la maison et d’en récolter les bénéfices, en particulier en termes de réduction du stress et de l'anxiété et sans compromettre la sécurité ».

 

Les auteurs décrivent ainsi la pratique du yoga comme "un outil de résilience dans les périodes plus sombres", et confirment l'accueil extrêmement positif des participants, prêts à recommander le programme à leurs amis et à leur famille. C’st aussi une nouvelle sensibilisation aux bénéfices de certaines interventions corps-esprit, à la fois bénéfiques pour la santé physique et stimulantes sur le plan mental et cognitif.

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème