Vous recherchez une actualité
Actualités

ZIKA: Des lésions oculaires graves chez les nourrissons atteints de microcéphalie

Actualité publiée il y a 3 années 7 mois 4 jours
BMJ

Depuis octobre 2015 et à fin janvier 2016, 4.783 notifications de microcéphalies ou autres anomalies du système nerveux central (SNC) ont été recensés, chez des nouveau-nés, par les autorités sanitaires brésiliennes. Si le lien entre l’infection au virus Zika et ces anomalies ne fait plus doute, cette étude brésilienne menée sur 29 nourrissons atteints de microcéphalie avec un diagnostic présumé d’infection congénitale par le virus Zika constate qu’un enfant sur 3 est atteint de lésions oculaires sévères engageant la vision. Ces conclusions, présentées dans le British Medical Journal (BMJ) suggèrent que ces lésions devraient être détectées systématiquement, y compris chez les enfants de mères asymptomatiques.

Les chercheurs de l'Université Fédérale de São Paulo rappellent que l'infection par le virus Zika est souvent asymptomatique et que seule une personne infectée sur 5 développe des symptômes. Ici, 80% des mères présentaient des signes et des symptômes associés à l'infection par le virus Zika pendant la grossesse, dont des éruptions cutanées, de la fièvre, des douleurs articulaires et des céphalées, mais ne présentaient aucun signe ou symptôme de conjonctivite. Les enfants de l'étude avaient un périmètre crânien de 32 cm ou moins à la naissance. Les nourrissons ayant des antécédents familiaux de microcéphalie ou dont la mère avait des antécédents de consommation d'alcool ou de drogues pendant la grossesse ou des antécédents d'IST, avaient été exclus de l'étude. Les chercheurs constatent que :


· 34,5% (n=10) des enfants présentent des anomalies oculaires,

· les lésions les plus fréquentes sont

- des marbrures du pigment de la rétine,

- des lésions atrophiques situées dans le pôle postérieur de l'œil, en particulier dans la région maculaire,

- des atteintes du nerf optique…

L'analyse montre que les femmes enceintes infectées mais asymptomatiques peuvent donner naissance à des nouveau-nés atteints de microcéphalie avec lésions ophtalmologiques. Cependant la question qui subsiste est de savoir si les nourrissons sans microcéphalie doivent être diagnostiqués pour ces lésions oculaires. Les chercheurs concluent à la nécessité, avec l'épidémie « Zika » et précisément en Amérique du Sud, en Amérique centrale et dans les Caraïbes, que les médecins soient conscients des séquelles ophtalmologiques possibles.

Ø Rappelons que le Brésil a connu une multiplication par 20 du nombre de cas signalés de microcéphalie depuis l'éclosion du virus Zika, une estimation probablement sous-estimée alors que les tests sérologiques se sont mis en place ien plus tardivement.

Une urgence de santé publique de portée internationale : Au 1er Février 2016 l'OMS a déclaré l'urgence de santé publique de portée internationale (USPI) dans certaines régions touchées par le virus Zika. Au 12 Février 2016, des cas autochtones d'infection par le virus Zika ont été signalés dans 31 pays ou territoires à travers le monde pour ces 2 derniers mois et dans 36 pays ou territoires pour ces 9 derniers mois. Quelques chiffres :

• Martinique: au 4 février, 3.940 cas confirmés,

• Guadeloupe: 17 cas confirmés.

Aucune transmission autochtone du virus Zika n'a été rapportée dans l'UE. Cependant l'Agence européenne ECDC a enregistré des cas importés dans 14 pays de l'UE et une trentaine de pays de l'UE ont émis des conseils pour les personnes voyageant vers les zones touchées.

Autres actualités sur le même thème