Vous recherchez une actualité
Actualités

2019-nCoV : L’OMS juge le risque mondial élevé

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 2 jours
OMS, ECDC
4.600 cas confirmés, 7.000 cas suspects, ce sont les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

4.600 cas confirmés, 7.000 cas suspects, ce sont les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). L’épidémie causée par le nouveau coronavirus 2019-nCoV se propage rapidement, avec, au 28 janvier, 4.593 cas confirmés dont 4.537 en Chine. Une estimation déjà bien en deçà de celle des autorités sanitaires chinoises qui annoncent ce mercredi 29 janvier, soit 24 heures plus tard, plus de 1.500 cas confirmés supplémentaires, soit un total de 5.974 cas confirmés et 132 décès.

 

Le nombre de cas suspects, selon les sources serait compris entre 7 et 9.000. Plus de 65.000 contacts étroits de patients diagnostiqués ont été identifiés par les autorités sanitaires chinoises. L’OMS a diligenté sur place une mission afin de progresser, en collaboration avec la Chine, dans la compréhension de la maladie et mieux évaluer la transmissibilité et la virulence du virus. La source de l'infection est inconnue et pourrait encore être active. Et si la transmission interhumaine a été confirmée, mais davantage de données sont nécessaires pour évaluer la contagiosité du virus. On ignore également s'il existe des cas asymptomatiques.

Données OMS au 28 janvier 2020

La source de l'infection est inconnue et pourrait encore être active

 

Premiers cas en Europe : Les autorités sanitaires allemandes ont confirmé un premier cas en Bavière le 27 janvier. Au 28 janvier, 3 cas supplémentaires ont été détecté en Allemagne dans un même cluster Sur la base des informations actuelles, le premier cas aurait été en contact étroit avec un visiteur chinois qui séjournait en Allemagne. En France, 4 cas avec lien direct avec Wuhan, ont également été confirmés au 28 janvier, portant le nombre total de cas signalés à 8 en Europe. Les Autorités sanitaires européennes jugent probable qu'il y aura plus de cas importés en Europe mais estiment une transmission locale et limitée du coronavirus en Europe. Ces estimations rassurantes sont sous réserve d’une mise en œuvre rigoureuse des mesures de prévention et de contrôle des infections (autour de tous les cas de nCoV détectés, précisent les autorités.

 

Le risque mondial jugé « élevé » par l’OMS : Au 28 janvier, l’OMS évalue le risque comme très élevé en Chine, élevé dans la région et élevé à l'échelle mondiale. L’OMS est donc revenue sur les précédents rapports de situation « qui indiquaient à tort » un risque modéré au niveau mondial.

Autres actualités sur le même thème