Vous recherchez une actualité
Actualités

2019-nCoV : « Une propagation mondiale probable »

Actualité publiée il y a 6 mois 1 semaine 6 jours
CDC, ECDC, OMS
Le nombre de cas confirmés dépasse les 2.000, 56 décès sont recensés

Durant ces dernières 24 heures, ce sont 474 nouveaux cas d’infection au 2019-nCoV qui sont confirmés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS- 24 au 25 janvier 2020). Le nombre de cas confirmés dépasse les 2.000, 56 décès sont recensés, 15 professionnels de santé diagnostiqués comme infectés. L'évaluation de l’épidémie par l'OMS n'a pas changé depuis la réunion du Comité d'urgence du 22 janvier dernier : si le Comité a convenu de l'urgence de la situation, il n’a pas considéré que l’épidémie constituait à ce stade de données une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC : Public Health Emergency of International Concern). Cette position pourrait néanmoins être revue dans les prochains jours.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Depuis le 31 décembre 2019 et au 26 janvier 2020, 2.026 cas d'infection à 2019-nCoV ont été confirmés en laboratoire. 15 professionnels de santé ont été infectés. 56 décès sont recensés.  

  • 39 cas confirmés ont été signalés hors de Chine et dans 12 pays : à Taiwan (6), en Thaïlande (5), en Australie (4), en Malaisie (4), à Singapour (4), en France (3), au Japon (3), en Corée du Sud (3 ), aux États-Unis (2), au Vietnam (2), au Canada (1) et au Népal (1).
  • 21 de ces cas ont été liés à de récents voyages à Wuhan, Chine.
  • 1 des cas en Australie avait eu un contact direct avec un cas confirmé de Wuhan en Chine ;
  • 1 des cas confirmés au Vietnam n'avait aucun antécédent de voyage vers une partie de la Chine -comme mentionné dans le rapport de situation publié le 24 janvier. Selon les premières enquêtes, ce serait donc un cas de transmission interhumaine au sein d'une famille.
  • Ainsi, tous les cas signalés hors de Chine avaient récemment voyagé en Chine à l'exception du cas vietnamien.
Source ECDC

« Une nouvelle propagation mondiale est probable », estime l’Agence européenne ECDC dans son bilan du 26 janvier.

 

Quelques premières données épidémiologiques sont apportées par les Autorités sanitaires chinoises :

  • le taux de décès sur les cas actuellement signalés est évalué ainsi à 4% ;
  • parmi les cas confirmés, 25% seraient graves : sur 1.287 cas confirmés au 24 janvier, 237 sont considérés comme « sévèrement malades ».
  • de premiers cas de deuxième et quatrième génération ont été signalés à Wuhan et à l'extérieur de Wuhan, de premiers clusters de cas sont également identifiés ; la transmission interhumaine est démontrée ;
  • le R0 qui évalue la contagiosité du virus soit le nombre moyen de personnes qu’une personne infectée peut infecter est estimé entre 1,4 et 2,5 ;
  • La source est encore inconnue (probablement un réservoir animal).

 

Un impact estimé comme « élevé » : sur la base des données disponibles, l’Agence sanitaire européenne (ECDC) considère que

  • « l'impact possible de flambées de 2019-nCoV est élevé ;
  • une nouvelle propagation mondiale est probable ;
  • il existe actuellement une probabilité d'infection modérée pour les citoyens de l’UE -résidant ou visitant Wuhan ;
  • il existe une forte probabilité d'importation de nouveaux cas dans les pays où le plus grand nombre de personnes ont voyagé depuis Wuhan ;
  • il existe une probabilité modérée d'importer de nouveaux cas dans les pays de l'UE / EEE.

 

Le respect des pratiques appropriées de prévention et de contrôle des infections, en particulier dans les établissements de santé des pays de l'UE / EEE ayant des liens directs avec le Hubei, signifie que le risque qu'un cas détecté dans l'UE entraîne des cas secondaires dans l'UE / EEE est faible. »

Autres actualités sur le même thème