Vous recherchez une actualité
Actualités

ACCOUCHEMENT : Naturel ou par césarienne, son type impacte le développement du bébé

Actualité publiée il y a 5 mois 3 semaines 6 jours
Frontiers in Psychology
Les enfants de l'étude dont le niveau intellectuel et le développement cognitif sont faibles sont nés par césarienne

Cette étude de l’Université de Malaga, menée sur des jumeaux suggère, avec une naissance par césarienne, un risque indépendant pour le développement psychologique de l’enfant- ici en cas de naissances multiples. Cette toute première étude à évaluer l’impact du type d’accouchement sur le profil psychologique et l'intelligence de jumeaux, encourage à une évaluation précoce puis, si nécessaire, à des interventions par le biais d’activités organisées en milieu périscolaire et en soins primaires.

 

« Les jumeaux sont très vulnérables car leur naissance est souvent prématurée avec des complications de grossesse et d'accouchement », rappelle l’auteur principal, le Dr Ernesto González Mesa, professeur de gynécologie. Son étude révèle en fait des difficultés supplémentaires, avec la naissance par césarienne fréquente en cas de naissances multiples.

 

Ces gynécologues croient fermement aux avantages de l'accouchement par voie vaginale et ne défendent le recours à la césarienne qu’en cas de problème

L’équipe souhaitait donc vérifier si la césarienne était, de manière indépendante, un facteur de risque pour le développement des enfants. L’étude est menée auprès de 160 jumeaux nés à l’hôpital de Malaga en 2005. Parmi les 7.000 naissances de la période, près de 300 étaient des naissances multiples ; 55% des jumeaux sont nés par accouchement vaginal et 45% par césarienne. Dans une première phase de l’étude, les chercheurs ont testé à l’âge de 13-14 ans, l’intelligence et le développement neuropsychologique et psychopédagogique des enfants participants. Les résultats ont été rapprochés dans une seconde phase aux données obstétricales et périnatales, telles que le type d’accouchement, ses éventuelles complications, l’âge maternel, le poids de naissance. L’analyse révèle que les enfants dont le niveau intellectuel et le développement cognitif sont faibles sont plutôt nés par césarienne.

 

Outre le diagnostic précoce, des interventions et des recherches s’imposent : cette étude prône des interventions chez ces enfants par le biais d’activités organisées dans les centres de soins scolaires et primaires. Il reste néanmoins « beaucoup à faire » : identifier les principales difficultés cognitives, de lecture, d'écriture et de calcul, préciser et sensibiliser aux avantages de l'accouchement vaginal par rapport à la césarienne,

préciser en particulier le rôle de la flore intestinale distinct selon type d'accouchement...

Autres actualités sur le même thème